Accueil Actualité 18ème Forum de l’AGOA : Le Président Ouattara estime que des défis...

18ème Forum de l’AGOA : Le Président Ouattara estime que des défis importants restent à relever

171
0
Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire (au centre)

Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a présidé ce lundi 05 Août 2019, au Sofitel Abidjan-Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture du 18ème Forum de l’AGOA (African Growth and  Opportunity Act / Loi sur la Croissance et les Opportunités Economiques en Afrique). 

Intervenant à cette occasion, le Chef de l’Etat s’est réjoui du choix porté sur la Côte d’Ivoire pour abriter cette importante rencontre et en a profité pour traduire la reconnaissance du peuple de Côte d’Ivoire au Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique avec à sa tête, le Président Donald Trump, ainsi qu’à tous ses pairs, Chefs d’Etat et de Gouvernement africains des pays éligibles à l’AGOA, représentés à Abidjan. 

Il a souligné que le Forum de l’AGOA constitue un temps fort de la coopération entre les pays Africains et les Etats-Unis d’Amérique, qui ont toujours su témoigner leur ferme engagement en faveur du développement économique et social du continent. Dans ce cadre, les travaux de la présente édition devraient permettre, selon lui, d’identifier les voies et les moyens de renforcer et de développer les opportunités commerciales offertes par l’AGOA, afin de générer une croissance inclusive pour nos pays ; d’autant que les questions de développement du commerce en général, et celle des biens échangeables en particulier, sont vitales pour le développement du continent africain. 

Après avoir mis en exergue les bénéfices engrangés par les pays africains dans le cadre de  l’accès préférentiel au marché américain à travers l’AGOA, notamment en terme d’augmentation du volume des échanges commerciaux avec les Etats-Unis, le Président Alassane Ouattara a indiqué qu’en ce qui concerne la Côte d’Ivoire, la stratégie nationale AGOA a pour objectif de hisser notre pays aux premiers rangs des pays membres de l’AGOA à travers la diversification et l’amélioration de la compétitivité de nos produits. 

Il a ajouté que l’ambition de notre pays est d’accroître ses exportations vers les Etats-Unis en passant de 1 milliard de dollars aujourd’hui à 3,5 milliards de dollars à l’horizon 2025, sur les filières de la confection-habillement, des  fruits tropicaux transformés, du manioc et ses dérivés, de l’amande de cajou, du miel naturel et du karité. 

A cet égard, de nombreuses réformes ont été menées, selon le Président de la République,  en vue d’offrir un environnement propice aux investissements privés et au développement du secteur privé au sens large, principal moteur de nos exportations vers les Etats Unis. Toutes choses qui ont permis à la Côte d’Ivoire  de réaliser des progrès importants au niveau des indicateurs du Climat des Affaires et de figurer aujourd’hui parmi les 10 pays les plus réformateurs dans le classement Doing Business 2019, progressant ainsi de 42 places depuis 2011. 

Toutefois, le Chef de l’Etat a fait remarquer qu’en dépit des progrès constatés au niveau du volume des échanges entre l’Afrique et les Etats- Unis, facilités par la mise en œuvre de l’AGOA, force est de constater que des défis importants restent à relever pour permettre aux pays africains de pleinement tirer profit de l’accès au marché américain, vaste de 350 millions de consommateurs. 

Pour terminer, le Président Alassane Ouattara a précisé que depuis la promulgation de l’AGOA en 2000, l’on assiste à un profond bouleversement du commerce international marqué, entre autres, par des négociations tarifaires entre les Etats-Unis et la Chine, la recomposition de certains blocs économiques, le démarrage de la Zone de Libre-Echange Continentale africaine (ZLECaf). Il a exhorté fortement les participants à prendre part activement aux travaux et à enrichir le débat de l’après 2025 pour identifier les nouveaux chemins à emprunter afin de soutenir durablement la dynamique de nos échanges, et consolider nos économies sur leur trajectoire de croissance respectif. 

Avant le Président de la République, le Ministre ivoirien du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, M. Souleymane Diarrassouba et le Représentant Adjoint au Commerce des Etats- Unis d’Amérique (USA), M. Curtis Joseph Mahoney, sont intervenus  pour  saluer la mise en place de ce Forum de coopération commerciale et économique entre les USA et l’Afrique subsaharienne qu’est l’AGOA, et ses effets bénéfiques dans les échanges commerciaux entre les deux entités. 

La cérémonie d’ouverture a été marquée par la signature, entre les USA et l’Union Africaine, de la  Déclaration conjointe relative à la Zone de Libre Echange Continentale africaine (ZLECaf). 

Notons que le thème du 18ème Forum de l’AGOA est : « L’AGOA et l’avenir : développer un nouveau paradigme commercial pour orienter le commerce et les investissements entre les USA et l’Afrique ». 

Source : presidence.ci
(Le titre est de la redaction) 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici