Accueil Actualité Abobo : Des braqueurs interpellés, 48 heures après leur forfait

Abobo : Des braqueurs interpellés, 48 heures après leur forfait

89
0

Deux braqueurs et leur receleur ont été interpellés, lundi, par la police après avoir cambriolé une supérette, dans la nuit de dimanche à lundi.

Beau coup de filet pour le commissaire Tiegnon Blaise et ses collaborateurs. Ils ont mis hors d’état de nuire deux dangereux braqueurs. Ces derniers avaient dévalisé une supérette dans la nuit de dimanche à lundi, à Abobo (au Nord d’Abidjan), nous apprend la Direction générale de la police nationale (DGPN), sur sa page Facebook.

Dans la journée du lundi 10 février, le propriétaire d’une supérette se présente au commissariat du 34e arrondissement pour déclarer le cambriolage de son commerce, par deux individus à bord d’une Peugeot 406 de couleur grise. Aussitôt, le commissaire Tiegnon et ses hommes ouvre une enquête. Elle permettra de retrouver le véhicule, abandonné dans une ruelle à Abobo-Té.

Plus tard, l’un des malfrats sera interpellé à son domicile, à Cocody-Angré. Il se nomme Bakayoko Mory 36 ans. Après perquisition, les agents saisissent un coffre-fort vide, des cartons de parfums de valeur et 4 clés de contact de grosses cylindrées. Son complice, le nommé Kouakou N’Goran, 42 ans, sera, lui aussi, arrêté le même jour, dans un restaurant, à Angré Mahou.

Coup du sort, pendant que les bandits se font interpeller, ils reçoivent un message d’un individu leur disant qu’il les attend à Angré Petro Ivoire. Tout de suite, les policiers se déportent sur les lieux et procèdent à l’interpellation de l’homme en question, qui se trouve être le receleur de la bande. Son nom, Bah. Agé de 41 ans, il dit être maintenancier en informatique et réside à Yopougon Niangon.

Ces quidams répondront de leurs actes devant la justice.

Doho Rodolphe Claver

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici