Accueil Actualité Achèvement de l’hôpital de la Fondation « Servir » : Mme Bédié mobilise des...

Achèvement de l’hôpital de la Fondation « Servir » : Mme Bédié mobilise des fonds depuis Genève

714
0

Tant que le Centre international d’hémodialyse et de greffes rénales n’est pas achevé, je continuerai de me battre ». Ces mots sont de Mme Henriette Bédié. Après le 14ème gala de « Servir » qui a eu lieu le 23 mars dernier à l’hôtel Ivoire, la présidente de la Fondation « Servir » a décidé parcourir le monde entier à la recherche de fonds pour l’achèvement de son hôpital.

C’est dans cette optique qu’elle a mis le cap sur Genève (Suisse) le 25 mai dernier pour une soirée caritative au Grand hôtel Kempinski Geneva, Quai du Mont-Blanc. Un moment solennel saisi par l’épouse du président Henri Konan Bédié pour présenter la Fondation « Servir » qu’elle préside depuis 23 ans. Mme Henriette Bédié, devant l’auguste assemblée de cette soirée, a invité les nombreux donateurs venus de plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire à soutenir son projet. C’est-à-dire le Centre international d’hémodialyse et de greffes rénales qui, une fois achevé, permettra aux malades d’avoir des soins de bonne qualité surplace et à moindre coût. « Sur un budget global de six (6) milliards de  francs Cfa , soit près de neuf (9) millions d’euros, nous avons réalisé un taux de 70% ; il nous reste donc trois (3) millions d’euros soit environ deux (02) milliards de francs Cfa à trouver pour boucler le projet. Chers amis, chers invités, je souhaite vous inviter à nous accompagner véritablement dans ce noble projet, afin de transformer le rêve en réalité pour le grand bonheur de nombreux Ivoiriens et Africains atteints de la maladie de l’insuffisance rénale. En aidant la Fondation Servir, vous donnez, ainsi, une chance aux plus fragiles et aux exclus », a indiqué Mme Bédié dans son intervention.

Les donateurs ont prêté une oreille attentive au cri du cœur de la présidente de la Fondation « Servir » en mettant la main à la poche. Les produits mis aux enchères ont connu, il fallait s’y attendre, un franc succès. Il s’agit : d’un bijou en collier Saphir signé Kareem Fadiga, d’un tableau unique portrait Barack Obama de la collection Ghariokw Lemi, artiste nigérian dont les œuvres sont cotées en Bourse, d’un litre de parfum Guerlain de signature unique, d’une bague de grande valeur offerte par Mme Yamousso Thiam.

Côté festif, la soirée a été animée par un défilé de mode, par des prestations d’artistes ivoiriens et surtout le Groupe Extra-musica de Congo Kinshasa. Débutée à 19 heures 30 minutes, cette soirée qui a tenu toutes ses promesses, a pris fin à 22 heures 30 minutes en présence de la Princesse Esther Kamatari Egérie de la Maison Guerlain.

DJE KM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici