Accueil Actualité Affaire “Audit accablant” : Bruno Koné se défend

Affaire “Audit accablant” : Bruno Koné se défend

53
0

La lettre du Continent, dans sa dernière parution, a publié une information selon laquelle un audit accablait le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), Bilé Diémeleou. Ce dernier est soupçonné d’avoir subventionné le ministère de la communication, de l’Economie numérique et de la Poste, à l’époque des faits dirigé par Bruno Koné (entre 2011 et 2017). Ce dernier s’est défendu sur Twitter.

« Je suis interpellé, depuis ce matin, relativement à un article de la LC (La Lettre du continent, Ndlr) paru ce jour (mercredi 5 février 2020, Ndlr). N’ayant pas le rapport dont il est question, qui daterait de 2014, je ne peux, à ce stade, en faire un commentaire pertinent. Le moment venu, avec plaisir, je livrerai ma part de vérité. 

En attendant de répondre sur le fond, je note qu’on y parle de subventions au ministère, pas au ministre. Dans un ministère, ce type de ressources est géré par le DAF (Directeur des affaires financières, Ndlr) et le régisseur, désignés par le MinBudget (le ministère du budget, Ndlr) selon des procédures auxquelles le ministre ne peut déroger.

Au gouvernement, j’ai toujours scrupuleusement respecté les procédures en vigueur et surtout, me suis interdit d’interférer dans la gestion financière des ministères dont j’ai eu la charge. J’affirme enfin que l’ARTCI n’a jamais eu à financer de travaux à mon domicile », a twitté Bruno Koné.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici