Accueil Actualité Marcel Amon Tanoh : Un os dans la gorge de Ouattara !

Marcel Amon Tanoh : Un os dans la gorge de Ouattara !

344
0
Amon Tanoh Marcel, ministre des Affaires Etrangères

Nombreux sont tous ceux qui s’interrogent sur le sort de Marcel Amon Tanoh dans la sphère Rhdp. Jusqu’où ira cette affaire le conduira-t-il ? Tout comme Guillaume Soro, le ministre des Affaires étrangères sera-t-il, lui également, sacrifié ?

A la lumière des informations  émanant des sources bien introduites, cette éventualité se présente comme fort probable. Le choc des ambitions nourries s’avère, en effet, un des facteurs. Aujourd’hui, le chef de la diplomatie ivoirienne se présente comme un os dans la gorge du Rhdp. Sa longue marche de fidélité avec le président Ouattara, de l’opposition jusqu’à la gestion des affaires de l’Etat depuis 2010, contraste visiblement avec sa vision de préserver les acquis du Rhdp sous la houlette d’un successeur qui ne présenterait pas toutes les garanties de succès. 

Marcel Amon Tanoh a, en effet, eu le courage de faire savoir que celui qui est vu comme le dauphin du président Ouattara ne peut pas faire l’affaire du Rhdp. Point de vue que bien de personnalités au Rhdp  partagent sans aucun doute, mais n’osent le faire savoir. D’où sa volonté de prendre ses marques pour être une alternative crédible.  Dans son action, il bénéficierait de l’appui de plusieurs cadres du Rhdp et non des moindres.

Et même à l’extérieur, le chef de la diplomatie ivoirienne aurait même commencé à tisser sa toile. Il aurait eu des contacts de haut niveau dans bien de pays. Pour avoir nourri une telle ambition, a-t-on appris, un document en bonne et due forme aurait été confectionné à son intention. Il devrait purement et simplement être remercié du gouvernement. Document dont l’issue reste toujours pendante jusqu’à ce jour.

Par la suite, des sources dignes de foi levent un coin du voile sur la rencontre de Sotchi en Russie à laquelle le président Russe, Vladimir Poutine, a convié le chef de l’Etat Ivoirien et bien d’autres chefs d’Etat africains. A la faveur de cette rencontre, fait-on savoir, le ministre Marcel Amon Tanoh, qui y avait précédé le président Alassane Ouattara, aurait eu un entretien avec le président Russe. De cet entretien, il serait ressorti que le patron des diplomates ivoiriens aurait fait savoir ses intentions présidentielles au président Vladimir Poutine.

Celui-ci, à son tour, aurait mis la puce à l’oreille du président Ouattara au cours de leurs échanges. Toute chose qui aurait alourdi l’atmosphère de la délégation ivoirienne à Sotchi. Si tous ces sons qui, pour l’instant, sont placés sous le sceau des rumeurs, s’avéraient, il pourrait s’ensuit que Marcel Amon Tanoh ne soit toléré outre mesure et pourrait compter au nombre des sacrifiés du régime. Il pourrait être alors amené à crier vengeance.

Par ailleur, si le sacrifice est consenti, le Rhdp aura perdu son bloc éphémère dont il se prévaut. Et là, la vengeance du ministre des Affaires étrangères qui, alors, sera libre de tout engagement pourrait mener tout mouvement et actions sans limites pour le candidat du Rhdp. Marcel Amon Tanoh est ainsi devenu un os dans la gorge du Rhdp.

Paul Koudou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici