Accueil Actualité Assemblée générale des femmes du Fpi à Yopougon, ce samedi : Plus...

Assemblée générale des femmes du Fpi à Yopougon, ce samedi : Plus de 4 000 femmes attendues à Azito

433
0

La 5ème Assemblée générale ordinaire de l’Organisation des femmes du Front populaire ivoirien (Offpi) se tient, ce samedi 30 novembre, à Azito, commune de Yopougon. Avant cette rencontre qui va enregistrer plus de 4000 personnes, Marie Odette Lorougnon, vice-présidente du Fpi, secrétaire nationale de l’Offpi, s’est adressée aux femmes de Côte d’Ivoire.

C’était au cours d’une conférence animée, mercredi, au domicile de feu Adou Drahamane Sangaré à la Riviera 3. Au-delà de son parti, Marie Odette Lorougnon a appelé les femmes de Côte d’Ivoire à l’union. Car, soutient-elle, : « ..Il faut qu’on se mette ensemble. Nous n’avons pas changé de ligne de compte. Nous sommes toujours à l’assaut de nos sœurs pour qu’on se retrouve.

Après cette Assemblée générale, nous allons nous retrouver dans un grand rassemblement des femmes de Côte d’Ivoire, demandant la paix et le retour du président Laurent Gbagbo qui peut tout aplanir. Nous n’avons pas changé de ligne de conduite. Nous sommes toujours dans une dynamique de pouvoir rassembler toutes les femmes de Côte d’Ivoire autour de notre nation, autour de la patrie qui se meurt » a-t-elle laissé entendre. Par cette rencontre, les femmes du Fpi veulent rallumer la flamme militante dans leurs bases, parce que le parti de Laurent Gbagbo sera aussi au rendez-vous de 2020.

« Nous voulons nous compter, parce que c’est la majorité en démocratie qui décide. En se comptant, on veut voir aussi notre capacité de mobilisation. Nous voulons voir aussi les assises de nos différentes structures de base dans leurs localités. C’est pourquoi, nous avons fait appel à toutes les délégations qui doivent venir, non seulement avec leurs bureaux mais aussi avec les secrétaires de sections. Nous voulons voir que ces structures existent et ce n’est pas seulement aux grands rassemblements qu’on doit voir le Fpi. La victoire vient de la base» soutient la présidente des femmes du Fpi. Qui estime que la présidentielle de 2020 passe nécessairement par le retour de Gbagbo.

« Pour mieux préparer 2020, il faut que chaque président de parti politique soit en Côte d’Ivoire. Le nôtre est à Bruxelles, on ne sait pas ce qu’il fait là-bas. Il faut qu’il revienne pour qu’ensemble, on puisse scruter 2020. Le Fpi n’a pas encore choisi son candidat mais chaque parti à son candidat naturel. C’est pourquoi, nous demandons son retour sur le territoire national. Quelqu’un qui a été acquitté ne peut pas être l’otage d’une quelconque communauté internationale dont on ne voit jamais le visage » a-t-elle poursuivi. Marie Odette Lorougnon a dit avoir toutes les femmes, les agoras et parlements qui soutiennent son organisation. 

JB KOUADIO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici