Accueil Actualité “Au théâtre du vendredi de l’Insaac’’: Humour et amour s’unissent sur scène

“Au théâtre du vendredi de l’Insaac’’: Humour et amour s’unissent sur scène

287
0

Vendredi 14 février 2020. Il est 18h30. Le rideau s’ouvre sur la salle Bitty Moro de l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (Insaac).

C’est le grand rendez-vous culturel hebdomadaire, “Au théâtre du vendredi de l’Insaac’’. La salle est pleine. Les acteurs envahissent la scène. Thème du jour, « l’amour », représenté dans le registre de l’humour. La soirée du rire est animée par de jeunes talents. Difficile de s’équilibrer dans sa chaise. Toute la salle se tord de rire.

Personne ne peut se détacher de son mouchoir. 20h, le rideau se referme sur la scène. 1h30 mn de récréation et de détente. «Très souvent, pendant la Saint Valentin, il y a beaucoup de frustrations. Il y a des personnes qui ne sont pas contentes parce qu’elles ne sont pas avec leur âme sœur.

Nous avons donc choisi l’humour pour permettre à ces personnes d’oublier ce côté triste » explique Kouassi Larion, enseignant de théâtre, qui a participé à la mise en scène. «Avec les vendredis de l’Insaac, l’Estca est en train d’apprendre au public à venir au théâtre. Nous avons des rubriques de spectacles typiques humour.

On a essayé d’installer une situation et tirer du rire au public, à cette journée de Saint Valentin » ajoute le metteur en scène, Sow Souleymane, enseignant à l’Insaac. N’goran Aya Joséphine, actrice n’a pas caché sa joie de «faire partie de la première édition de ce spectacle » L’étudiante a dit encourager le mouvement. Dr Ahouné, qui a aussi collaboré à la mise en scène, a indiqué qu’à travers la formation, l’Insaac veut « une nouvelle génération d’humoristes qui pourront valablement représenter la Côte d’Ivoire à l’extérieur. »

«Nous voulons des personnes qui sortent d’écoles et qui ont un bagage qui, en plus du talent naturel qu’ils ont, peuvent raconter des blagues » a-t-il a rassuré. La soirée d’humour a enregistré la présence du célèbre humoriste Zongo. Qui, tout en félicitant les jeunes talents, les a exhortés à améliorer la mise en scène pour plus d’hilarité. «Il faut maintenir tous les jeux d’acteurs qui ont bien réussi et revenir sur ceux qui n’ont pas bien marché» a-t-il conseillé.

Le directeur de l’Ecole de Théâtre, Kakou Kouadio Parfait, a rappelé que “Au théâtre du vendredi de l’Insaac’’ a été initié pour permettre aux Ivoiriens de « se libérer et déstresser» à travers le théâtre. Ainsi, a-t-il lancé un appel à tous de venir avec les parents, les amis et connaissances. Le prochain spectacle s’intitule « RUPTURE». Ticket d’entrée, 2000 F Cfa.

JB KOUADIO

Photo: Stéphane SOSSIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici