Accueil Actualité CEI : 529 postes de président pour le RHDP contre 20 pour...

CEI : 529 postes de président pour le RHDP contre 20 pour l’opposition

348
0

Le porte-parole de la CEI, Emile Ebrottié, a animé, le mercredi 15 janvier 2020, un point-presse au siège de ladite institution pour présenter la composition des différents  bureaux des Commissions électorales locales (CEL) installés sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Mesdames, Messieurs,

Conformément aux textes régissant la composition, l’organisation, les attributions et le fonctionnement de  la Commission Electorale Indépendante, et sur proposition des partis ou groupements politiques, des organisations de la société civile et de l’Administration, son Excellence Monsieur le Président de la République, Monsieur Alassane OUATTARA a procédé à la nomination des quinze (15) membres de la Commission centrale de la Commission Electorale Indépendante de Côte d’Ivoire, par décret N° 2019-775 du 25 septembre 2019.

Au terme de la loi susvisée, la Commission Electorale Indépendante comprend : la Commission centrale et les Commissions locales.

La Commission centrale est composée de quinze membres désignés comme suit :

-Six membres proposés par la société civile ;

-Trois membres proposés par les partis ou groupements politiques au pouvoir ;

-Trois membres proposés par les partis ou groupements politiques de l’opposition

-Un membre proposé par le Ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation ;

-Un membre proposé par le Président de la République ;

-Un membre proposé par le Conseil Supérieur de la Magistrature.

Le lundi 30 septembre 2019, la Commission centrale a procédé à l’élection de son Bureau composé de 07 membres. Il comprend : un Président, trois Vice-Présidents, un Secrétaire et deux Secrétaires adjoints.

Les Commissions locales se répartissent en Commissions Electorales locales nationales et en Commissions Electorales dans les Représentations Diplomatiques (CERD).

Conformément aux textes précités, la Commission centrale a diligenté, une mission d’installation des Commissions Electorales Régionales (CER), Départementales (CED), Sous-préfectorales (CESP) et Communales (CEC) sur toute l’étendue du territoire national. A cet effet, quinze (15) équipes de Commissaires-Superviseurs ont, du 08 au 31 décembre 2019,  parcouru les trente-et-une (31) Régions et les deux (02) Districts Autonomes de Côte d’Ivoire.

Ces Commissions locales sont composées de sept (07) membres :

-Une (01) personnalité proposée par l’Administration (le Préfet de région ou le Préfet de département ou le Sous-préfet)

-Trois (03) personnalités proposées par les partis ou groupements politiques au pouvoir,

-Trois (03) personnalités proposées par les partis ou groupements politiques de l’opposition.

Sur proposition des partis ou groupements politiques et de l’Administration, les Commissaires locaux ont été nommés par décision prise par le Président de la CEI. Ceux-ci ont élu un bureau composé de trois (03) membres dont un Président, un Vice-président et un Secrétaire. 

Il convient de noter que les trois entités membres de la Commission locale sont représentées dans le Bureau. 

Cette exigence a nécessité un consensus entériné par un vote des Commissaires locaux, dans une atmosphère très conviviale, sur toute l’étendue du territoire. Ainsi, ces missions ont permis d’installer :

-Trente-et-une (31) CER ;

-Quatre-vingt-deux (82) CED ;

-Trois-cent-soixante-dix-huit (378) CESP ;

-Cinquante-huit (58) CEC.

L’installation des Commissions locales a été l’occasion pour les Commissaires-Superviseurs de procéder à la formation des Commissaires locaux et des Chefs d’Antennes Régionales de la CEI portant sur l’organisation, les attributions et le fonctionnement de la Commission Electorale Indépendante.

Les formateurs ont insisté sur deux points importants :

-La rupture  des liens des Commissaires locaux avec les entités qui les ont proposés au sein de la Commission Electorale Indépendante ;

– L’obligation de réserve qui leur est faite pendant toute la durée de la mission dont le manquement est expressément puni par des sanctions disciplinaires et pénales.

A ce jour, toutes les structures locales nationales de la CEI ont été installées. L’installation des Commissions Electorales dans les Représentations Diplomatiques (CERD) est prévue pour le mois de février 2020.

Fait à Abidjan, le 13 janvier 2020

PO/La Commission centrale

Le Porte-parole

Emile EBROTTIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici