Accueil Actualité Centrafrique : l’armée de retour à Kaga Bandoro, un carrefour stratégique dans...

Centrafrique : l’armée de retour à Kaga Bandoro, un carrefour stratégique dans le Nord

44
0
Des soldats des Forces armées centrafricaines (FACA), le 20 mars 2014 à Bangui, lors des prémisses de la reconstruction des FACA.

Après cinq ans d’absence, des militaires des Forces armées centrafricaines sont de retour à Kaga Bandoro, dans le nord de la Centrafrique. Un signe tangible – mais fragile – que, malgré les violences et les aléas politiques, l’accord de paix signé en février entre le gouvernement et les groupes armés commence à porter ses fruits.

Derrière un mur de barbelés, des dizaines de tentes ont été montées. Devant, deux hommes en treillis militaire et portant un béret rouge montent la garde. À Kaga Bandoro, dans le nord de la Centrafrique, le béret des Forces armées centrafricaines (Faca) n’avait plus été vu depuis des années et cette zone stratégique, carrefour de transhumance, était depuis 2014 contrôlée uniquement par des groupes armés.

Après cinq ans d’absence, les Faca sont revenues, signe que l’accord de paix centrafricain conclu début février entre le gouvernement et quatorze groupes armés commence ici à porter ses fruits, même si sa mise en oeuvre reste lente et fragile.

Cantonnés dans leur base

Le 18 mai, 100 soldats et 6 officiers sont entrés dans la ville qui vit sous l’autorité de trois groupes issus de l’ex-rébellion de la Séléka et de milices anti-balaka. Si les militaires n’ont pas encore le droit de sortir de leur base, ni de mener des opérations, leur arrivée a redonné un peu d’espoir aux habitants.

Source: jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici