Accueil Actualité Chan 2020 – Elimination de la Côte d’Ivoire : Gouaméné Maxime accuse...

Chan 2020 – Elimination de la Côte d’Ivoire : Gouaméné Maxime accuse les joueurs

45
0
Les Eléphants locaux n'iront pas au Cameroun

La Côte d’Ivoire ne disputera pas la prochaine édition du Championnat d’Afrique des nations, Chan, qui se jouera l’année prochaine au Cameroun.

Battus à l’aller, au Niger (2-0), les Eléphants locaux devaient refaire leur retard et inscrire un troisième, sans en encaisser, pour arracher le ticket qualificatif pour cette compétition. Mais au terme du match retour, dimanche dernier, la sélection ivoirienne n’a pu inscrire qu’un seul but. Insuffisant pour prétendre à une qualification.

Tout le contraire du Mena du Niger, qui a assuré sa place parmi les 16 pays qui seront au Cameroun, en 2020. « Nous sommes déçus pour cette qualification manquée. C’est déplorable, c’est décevant. Sur le plan de jeu, nous avons réalisé ce qu’il fallait mais le plan de jeu seul ne suffisait pas. Il fallait un peu plus de folie individuelle, c’est ce qui nous a manqués », a commenté Gouaméné Maxime, à la fin du match. Selon le sélectionneur, la grosse part de responsabilité dans cet échec incombe aux joueurs. « Sur le terrain, tu as beau donner de la voix.

Mais si le joueur est dans ses habitudes en club, rien ne sera cerné. Je pense aussi que par moments, l’entraineur n’a pas besoin de donner de la voix, les joueurs doivent avoir le nez creux et savoir que le système n’est pas bon, qu’il faut le changer. (…) Je leur ai dit simplement qu’il fallait oser, prendre plus de risques individuellement. C’est vrai que collectivement, on a eu plus le ballon, mais individuellement, qui s’est illustré par une percussion ?

Une frappe ? Il n’y en a pas eu suffisamment ! Alors ils ne peuvent s’en prendre ni à l’arbitre ni à qui que ce soit.  Car ce sont eux-mêmes qui n’ont pas mis ce qu’il fallait pour emmener l’arbitre à siffler le pénalty ou offrir une occasion dangereuse qui aurait pu leur permettre d’inscrire le second but pour au moins arriver aux tirs au but », a-t-il argumenté. Peu importe les justifications, la Côte d’Ivoire ne prendra pas part au prochain Chan. Gouaméné Maxime a signé un contrat de deux ans, il doit apprendre de cette non qualification et se préparer pour les prochaine échéances.

Par EUSTACHE GNABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici