Accueil Actualité Côte d’Ivoire – Denis Kah Zion : « “Le Nouveau Réveil” se...

Côte d’Ivoire – Denis Kah Zion : « “Le Nouveau Réveil” se donnera toujours les moyens de tenir et de continuer la route »

202
0

Denis Kah Zion, président-fondateur du groupe “Le Réveil”, a saisi l’occasion du retour du “Fauteuil Blanc” du “Nouveau Réveil” pour afficher les ambitions de son entreprise de presse, entre renforcement des acquis et développement de nouveaux projets. L’homme a également situé le contexte du retour de ce grand rendez-vous.

Le Fauteuil Blanc du « Nouveau Réveil »

Le jeudi 6 juin 2019

Avec Maurice Kakou Guikahué (SE du PDCI)

Monsieur le Chef du Secrétariat Exécutif

Mesdames et Messieurs les membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA

Mesdames et Messieurs les membres des Instances du PDCI-RDA

Chers confrères, 

Mesdames et Messieurs,

Je suis particulièrement sensible à l’intérêt que vous portez à notre Groupe de presse, Le Réveil, éditeur du quotidien ‘’Le Nouveau Réveil’’, au vu de votre déplacement tout aussi réconfortant que qualitatif dans nos locaux, ce jour 06 juin 2019. Je voudrais vous en remercier. Avant de continuer mon propos, je voudrais traduire, ici devant tous, ma grande reconnaissance et ma profonde gratitude au Président Henri Konan Bédié du Pdci-Rda, pour la confiance toujours renouvelée et le soutien paternel sans faille qu’il me témoigne en toutes circonstances et en tous lieux depuis plusieurs décennies. Cette confiance dont bénéficie le Groupe de Presse « Le Réveil » et tous ses travailleurs.

J’associe à cette reconnaissance les vice-présidents du PDCI-RDA, dont les conseils avisés ne nous ont jamais fait défaut. Mes remerciements vont également à l’endroit du Chef du Secrétariat exécutif, président du groupe parlementaire PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué, dit « Capitaine courage », aux membres du Secrétariat exécutif, mes collègues, aux élus PDCI (Députés, Sénateurs, Présidents de Conseils régionaux, Maires), aux responsables de l’UFPDCI et de la JPDCI, aux membres des Instances, aux militants et sympathisants du PDCI-RDA, à tous les lecteurs et partenaires, grâce au concours de qui notre quotidien, « Le Nouveau Réveil », tient encore et toujours la route dans le paysage sinistré des médias en Côte d’Ivoire.

Pour vous, mesdames et messieurs et pour la Côte d’Ivoire, “Le Nouveau Réveil” se donnera toujours les moyens de tenir et de continuer la route, quelles que soient les embûches. C’est d’ailleurs ce qui nous motive à donner plus de visibilité à ce que nous produisons, en nous ouvrant aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. ‘’Le Nouveau Réveil’’ a désormais une édition en ligne logée sur  www.lereveil.net; ‘’Le Nouveau Réveil’’ est également sur facebook sous le nom lereveilOfficiel, sur twitter sous le nom lereveil_tweet, sur instagram sous le nom lereveil_insta et enfin, « Le Nouveau Réveil » s’est doté d’une tribune d’alerte en ligne.

Toutes ces ouvertures numériques sont faites pour porter l’information, la vraie, du PDCI-RDA et de la Côte d’Ivoire à tous et en instantané. Les retrouvailles de ce jour avec mes confrères de la presse nationale et internationale et avec les animateurs au quotidien du PDCI-RDA me donnent l’agréable occasion d’annoncer le lancement officiel du site d’information digitale de « Le Nouveau Réveil ». Ce jour consacre également notre rentrée éditoriale qui met le cap sur le grand rendez-vous de 2020.

Cette édition du ‘’Fauteuil Blanc du Nouveau Réveil’’ coïncide presqu’avec le 18ème anniversaire de notre quotidien. En effet, c’est le 14 juin 2001 que le tout premier numéro du journal « Le Nouveau Réveil » est paru. Né sur les cendres de « Le Réveil Hebdo », ‘’Le Nouveau Réveil’’ était d’abord en bi-hebdo, puis en tri-hebdo avant de devenir un quotidien. Cela fait donc 18 ans que mes collaborateurs et moi essayons de mériter la confiance du Président Bédié, de l’ensemble des militants du PDCI-RDA, de tous les Ivoiriens et des lecteurs attentifs d’ici et d’ailleurs. En ce jour, jeudi 6 juin 2019, « Le Nouveau Réveil » est à son 5186èmenuméro.

Je voudrais rendre ici un hommage dûment mérité à ces garçons et à ces filles (avec à leur tête le Directeur Général Eddy Péhé et Paul Koffi, Directeur de Publication) qui ont consacré leur jeunesse à cette aventure, oh combien périlleuse, mais fabuleuse ! Mille fois merci, chers collaborateurs.

Certains de ceux avec qui nous avons commencé ne sont plus là, ayant choisi d’aller sous d’autres cieux, mais nous ne saurions oublier la belle-famille que nous formions et qui influencera toujours nos rapports, quels que soient les lieux où ils se trouvent aujourd’hui. Pour ceux avec qui nous continuons l’aventure, je voudrais souhaiter le courage et l’abnégation que l’on puise dans la fidélité et la loyauté et j’ajouterai l’intégrité qui les caractérisent jusque-là.

Mesdames et messieurs,

Après quelques années d’interruption et surtout d’observation, nous renouons avec notre tribune à succès, « Le Fauteuil Blanc du Nouveau Réveil » avec pour premier invité de l’année 2019, le professeur Maurice Kakou Guikahué, homme intrépide, véritable cheville ouvrière de la résistance du PDCI-RDA, pour nous parler de la restructuration du PDCI-RDA et des perspectives de 2020.

« Le Fauteuil Blanc du Nouveau Réveil » a déjà reçu dans cette même salle, Pascal Affi Nguessan du Fpi, Koulibaly Mamadou de Lider, Amadou Soumahoro alors président du Directoire du RHDP, Coulibaly Gnénéma, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme et bien d’autres hommes politiques qui ont eu à répondre aux questions des journalistes. A tous les confrères qui ont répondu à notre appel, je voudrais les remercier de leur solidarité confraternelle, de leur sens du devoir, de leur passion pour le métier de recherche de l’information.

Aujourd’hui encore, chers confrères, je voudrais pouvoir compter sur votre sens du professionnalisme pour que les échanges entre vous et notre illustre invité, Pr Maurice Kakou Guikahué, connu pour son franc-parler, soient menés à bien, sans tabou certes, mais dans un esprit apaisé et surtout pour le grand bien de la Côte d’Ivoire, notre pays auquel nous sommes, tous, si attachés.

Je vous remercie. 

Denis KAH ZION, président-fondateur du groupe “Le Réveil”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici