Accueil Actualité Côte d’Ivoire : Polémique autour de la radio du Pdci ancien député...

Côte d’Ivoire : Polémique autour de la radio du Pdci ancien député Gouali Dodo fait une mise au point «  »Pdci radio officiel » est la vraie radio du Pdci-Rda »

176
0

Rétablir la vérité et appeler les militants et sympathisants à la vigilance, par rapport à la confusion entretenue par des individus tapis dans l’ombre. Tel est entre autre l’objectif du point de presse animé par ancien député Gouali Dodo, le mercredi 23 septembre 2020 à la maison du Pdci Rda à Cocody.

En présence de Kady Makagnon, membre du bureau politique, il a précisé que le nouveau support de communication audio digital crée par son parti est ‘’Pdci radio officiel’’, et rien d’autre. « La radio Pdci officiel’’ ne concerne pas les militants et militantes du Pdci-Rda. Par contre il a une radio officielle du Pdci-Rda qui s’appelle ‘’Pdci radio officiel’’. Plus loin, le parlementaire répondu à ceux qui taxent le candidat de son parti de xénophobe.

‘’Le président Henri Konan Bédié, futur président de la République de Côte d’Ivoire, se met au service de tous les ivoiriens et de tous les habitants de Côte d’Ivoire. Il a naturalisé près de 8000 burkinabès du côté de Grabo. Autrement dit, au moment où le président Bédié était au pouvoir, il était pour le fait que les étrangers qui ont vécu dans ce pays, soient des ivoiriens. Le président Henri Konan Bédié n’est donc pas un président xénophobe ! Il vient pour non seulement pour se mettre au service des ivoiriens, mais au service de tous ceux qui habitent ce pays.

Il ne faudrait pas que ce pouvoir qui est en perte de vitesse, qui a perdu ses repères, partent mettre des informations qui n’ont pas de raison d’être, dans la conscience des ivoiriens et de tous les habitants de ce pays. Le combat du président Bédié est de faire en sorte que tous ceux qui habitent ce pays soient en sécurité. Pour que ceux qui sont ici, que tu sois burkinabè, sénégalais, malien, nigérien ou nigérian, nos frères et sœurs qui sont ici grâce à la volonté du président Félix Houphouët-Boigny, avec la collaboration du président Henri Konan Bédié en son temps, que tous nos frères qui viennent ici, travaillent pour ramener ce qu’ils sont eu dans leur pays.

C’est le combat que nous allons mener » a-t-il martelé avant d’ajouter : « Le président Bédié n’est donc pas un président sectaire, ce n’est pas un président régionaliste, ce n’est pas un président tribal. Ce n’est pas un président qui fait du rattrapage ethnique, un programme de gouvernement, comme nous l’avons constaté depuis 10 ans. Nous allons gagner ces élections pourvu que les conditions normales soient requises pour que nous partions à ces élections. Je pense que tous les candidats doivent être pris en compte. Le pouvoir, avec son candidat anticonstitutionnel, a peur des autres candidats. Il a même peur de la réconciliation » a conclu le député de Vavoua.
SERGE AMANY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici