Accueil Actualité Côte d’Ivoire : Un audit accable Bruno Koné

Côte d’Ivoire : Un audit accable Bruno Koné

35
0

Selon la Lettre du continent, un audit réalisé conjointement par les cabinets Continental Audit et Auditeurs associés en Afrique, en 2014, accable Bilé Diémeléou, directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI), un organe public, et Bruno Koné, alors ministre de Communication, de l’Economie numérique et la Poste, entre 2011 et 2017.

Selon ledit audit, l’ARTCI a accordé un concours financier de 1,176 milliard F.CFA au titre de subvention au cabinet ministériel de Bruno Koné. L’organe de régulation est allé même jusqu’à utiliser 29,9 millions F.CFA sur ses fonds pour financer des travaux dans la résidence privée de Bruno Koné, à Cocody (Abidjan).

Ces faits, selon La Lettre du continent, ont été menés en violation de la circulaire du Premier ministre (numérotée 802/PM du 22 mai 2012), interdisant formellement aux membres du gouvernement de solliciter des appuis financiers des structures sous tutelle.

Malgré l’audit qui montre clairement non seulement la violation de la circulaire, mais aussi qui montre la mauvaise utilisation des fonds publics. Il est bon de savoir que la Haute autorité pour la bonne gouvernance n’a pas osé ouvrir une procédure contre Bilé Diémeléou et Bruno Koné. 

Rodolphe Claver Doho

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici