Accueil Actualité Couverture maladie universelle : Ce qui va changer pour les fonctionnaires

Couverture maladie universelle : Ce qui va changer pour les fonctionnaires

55
0
Mesmin Comoé, Pca de la Mugefci (au centre)

La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire a tenu une assemblée générale ordinaire, le 19 septembre 2019 à la Bourse du travail à Treichville. 

Au terme des travaux, Mesmin Comoé, président du Conseil d’administration de la Mugefci, a fait le point à la presse. « Le premier point, c’était de partager certaines informations relatives à la vie de notre mutuelle. Et l’information principale, c’est le décret que l’Etat a pris en juillet dernier pour accorder aux fonctionnaires la part patronale sur leurs cotisations Cmu. Mais, le point focal aujourd’hui, était après l’obtention de cette part patronale, de définir le contenu de notre régime complémentaire obligatoire. 

A lire : La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire

Je voudrais rappeler que la Cmu entre en vigueur à compter du 1er octobre 2019 et les dispositions, nous indiquent que la Mugefci devra gérer à côté de ce régime de base obligatoire qu’est la Cmu un régime complémentaire obligatoire. Aujourd’hui, avec l’effort fait par l’Etat, nous disposons de suffisamment de ressources pour que les prestations soient davantage améliorées. Donc, la crainte qu’on avait au départ s’est effondrée et désormais notre régime complémentaire obligatoire pourra prendre en charge entièrement les fonctionnaires sur l’ensemble des prestations qu’ils avaient déjà. 

Mais de façon beaucoup plus améliorée. C’est-à-dire, là où la Cmu s’arrête, la Mugefci va poursuivre, mais sur certains pans même de la Cmu, la Mugefci va également agir pour que la prestation soit au summum de son amélioration », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter ceci : « à la date du premier octobre, tous les fonctionnaires qui, précédemment, n’avaient pas d’assurance maladie, qui n’avaient seulement que la Mugefci qui ne prenait en compte seulement que le médicament, pourront désormais avoir accès dans les hôpitaux publics, aux soins, de façon entière, c’est-à-dire qu’ils auront accès à la consultation de généralistes et de spécialistes.

Ils auront accès aux examens médicaux, ils auront accès aux examens de laboratoire et ils auront ensuite accès aux médicaments comme cela se faisait par le passé. Donc, ce volet de prise en charge de façon inclusive est la nouvelle donne avec la Cmu. Avant, il n’y avait que les mutualistes, adhérant au projet complémentaire Ivoir’santé, qui avaient l’ensemble de ces produits-là. Aujourd’hui, l’ensemble des fonctionnaires ainsi que leurs ayants droit va avoir accès à l’ensemble de ces prestations et c’est ce qui peut nous réjouir en tant que fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire ».

D.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici