Accueil Actualité Décès de Mory Kanté : Zoom sur l’artiste guinéen

Décès de Mory Kanté : Zoom sur l’artiste guinéen

33
0

Mory Kanté icône de la musique guinéenne, est décédé, ce vendredi 22 mai à son domicile. Il a été acheminé à l’hôpital sino-guinéen où une autopsie a été faite.

Agé de 70 ans, il est auteur du titre mythique  Yéké Yéké, sorti à la veille du début de l’année 90. Né le 29 mars 1950 à Albadariya, un petit village au sud de la Guinée. Il est issu d’une famille de griot et initié dès son plus jeune âge à la musique traditionnelle.

Influencé par plusieurs genres musico, le jeune Mory Kanté passionné des musiques électrifiées, apprend à jouer à la guitare. C’est ainsi qu’en 1968, il quitte l’école pour intégrer l’Institut des arts de Bamako. En 1971, il intègre le groupe le Rail Band de Bamako dont le chanteur principal n’était autre que l’immense  Salif Kéita.

Lorsque Salif Keita quitte le groupe en 1973, Mory est promu chanteur du groupe. Il entame alors une grande tournée dans toute l’Afrique de l’Ouest. Il reçoit le prix de voix d’or au Nigeria en 1976. Il s’installe en 1987 à Abidjan et en 1981, il enregistre à Los Angeles  l’album Courougnegre qui le propulse  au rang de star africaine.

Mais c’est en Europe que celui qui est appelé le griot électrique connait la reconnaissance internationale avec son fameux titre Yéké Yéké qui explose tous les records de vente pour un Africain. Il sortira par la suite, cinq albums dont le dernier, Sabou, en 2004. Mory Kanté a reçu un disque d’or en 1988 ainsi qu’une victoire de la musique du meilleur album francophone.

Il a également reçu le prix Griot d’or à Paris en 1994 et les prix Kilimandjaro de la radio Africa N°1. L’artiste a monté un orchestre  philharmonique composé  de kora, de harpes, de flûtes et de violons. Depuis 2001, Mory Kanté est Ambassadeur de la FAO.

NOEL GUIMI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici