Accueil Actualité Hommage – Guikahué : « Rabet Kanon était un pionnier parmi les...

Hommage – Guikahué : « Rabet Kanon était un pionnier parmi les bâtisseurs »

21
0
????????????????????????????????????

L’émotion était grande hier à l’auditorium du siège du PDCI-RDA à Cocody. Sous les regards des pères fondateurs du parti, Jacques Aka, Kouisson Kélétigui, Félicien Konian Kodjo, Antoine Konan Kangah, pour ne citer que ces compagnons de Félix Houphouët-Boigny, eux aussi arrachés à l’affection des militants, le PDCI-RDA, dans toute sa composante, est venu rendre hommage à un fidèle compagnon de lutte.

Les doyens N’koumo Mobio Ernest, Dembélé Lacina, Emile Constant Bombet, Amoakon Edjampan, étaient là en compagnie de milliers de militants du parti, pour saluer la mémoire de celui qui fut un des grands combattants du PDCI. Pour ce dernier « Bureau politique » de Rabet Kanon, ils sont venus les militants par solidarité militante et fraternelle, lui dire merci pour son don de soi au parti. ci-dessous l’oraison funèbre du ministre Guikahué

(…) A tous les militants du PDCI-RDA ;

A tous ceux et à toutes celles d’entre vous qui avez connu et côtoyé Justin RABET KANON

A tous ceux et toutes celles qui entendront pour la première fois parler de lui, qui sont venus par solidarité militante, parentale ou amicale, SE Henri KONAN BEDIE avait voulu présider cette cérémonie, mais son calendrier de dernière minute qui l’a retenu hors d’Abidjan, l’en a empêché.

Recevez en son nom, les sincères condoléances les plus attristées du PDCI-RDA.

Militantes, Militants

C’est avec émotion que je me tiens devant vous ce matin pour partager avec vous pour une dernière fois, la personnalité et le parcours de RABET Kanon Justin, un homme à deux facettes totalement opposées: d’une part l’homme de conviction, actif et d’une extrême efficacité dans toutes les actions qu’il a menées et d’autre part, l’homme d’une extrême discrétion qui fait de lui cet homme connu, peu connu ou pas connu.

Nous pleurons aujourd’hui, un timonier du PDCI-RDA d’ABOBO. D’ailleurs il a été surnommé, ‘’BOBO’’ Kanon, dixit Kanon d’ABOBO.

Celui que nous pleurons, Justin RABET KANON est né le 03 avril 1942, à Daloa et père de 06 enfants.

Très jeune, après des études primaires à l’école primaire catholique de Daloa, il fut orienté au collège Catholique de YOKOBOUE, où il obtint le Brevet d’Etudes du Premier Cycle. Il opta pour l’Enseignement et fut affecté à l’Ecole Primaire Publique de Treichville avenue 7, rue 6, où il exercera durant l’année scolaire 1964-1965.

A 23 ans, RABET Kanon Justin décida de tenter l’aventure pour aller poursuivre ses études. Il atterrit en France et s’inscrit au Lycée professionnel de Sens et à l’Ecole des Cadres de Neuilly à Paris. Il obtiendra successivement un BTS en Comptabilité et Gestion des Entreprises et un Diplôme de Gestion financière et de comptabilité en 1970.

Revenu en Côte d’Ivoire à la fin de ses études en France, RABET Kanon fut aussitôt détecté par le Ministre de l’Economie et des Finance d’alors, en la personne d’Henri Konan Bédié pour être coopté dans l’équipe de jeunes cadres qui devaient bénéficier de bourses étrangères de 3ème cycle de spécialités.

RABET KANON Justin obtint alors une bourse pour faire un Master en Business Administration à Philadelphie aux Etats Unis qu’il obtint brillamment.

Son père, le Lieutenant Rémy RABET, enrôlé dans l’armée française, combatit en Indochine. Démobilisé de l’Indochine et des casernes françaises notamment de FREJUS, il vint continuer dans l’armée ivoirienne avec son grade de lieutenant de l’armée française. Il fut appelé en 1963 par Félix Houphouët pour servir de chargé de mission et d’homme de confiance.

Enseignant à Treichville, dans les années 60, à proximité de son père avec Felix HOUPHOUET-BOIGNY, y avait-il là le détonateur pour que Justin fût plus tard un pétri du PDCI-RDA ?

Entre temps, dans l’année de la fin de ses études en France en 1969, Justin RABET KANON reçut la Délégation du PDCI-RDA, conduite par feu Jean KESSE et chargée de présenter le Mouvement des Etudiants et Élèves de Côte d’Ivoire(MEECI) en France. Il fut membre du Congrès constitutif du MEECI. Aux États Unis, il fut le représentant des Ivoiriens aux Etats-Unis et au Canada.

Revenu en Côte d’ivoire pour être Administrateur des Services Financiers, Rabet Kanon opta plutôt pour le secteur privé. Il travailla à la SOGIEXCI PREMOTO quelques années en qualité de Directeur Administratif et Financier et puis créa sa propre entreprise : les ‘’City Pressing’’ qu’il dirigea de 1978 à la fin de sa vie.

L’apprentissage de la politique sur les bancs des grandes écoles et des universités, conduira naturellement RABET Kanon à s’investir à ABOBO où il a vécu toute sa vie au rythme du PDCI-RDA.

Son engagement pour le PDCI-RDA lui a valu d’assumer de nombreuses fonctions et glaner de nombreuses nominations. • Président du Comité ethnique d’ABOBO en 1979,

• Président du Comité Départemental (DALOA-ZOUKOUGBEU-VAVOUA)1980.

• Président du Comité de base D’ABOBO-SOGEFIHA en 1985,

• Secrétaire général de section du PDCI-RDA à ABOBO de 1985-1998;

• Délégué Communal d’ABOBO de 1998 à 2013.

Membre du Bureau Politique, du Comité des Sages et Membre du Conseil de discipline et de l’ordre du Bélier, Justin RABET KANON est Grand Officier dans l’ordre du Bélier.

Pionnier parmi les bâtisseurs d’ABOBO, RABET Kanon aide 1985 à 1995, été adjoint au Maire d’ABOBO et de 1985 à 2000, Grand Conseiller de la Ville d’Abidjan.

Diplomate discret dans l’âme, Rabet Kanon a toujours été pour le PDCI-RDA, l’homme des missions secrètes réussies pour le règlement des conflits interne, avec la sagesse qui le caractérise.

Chef du village de fait à ABOBO, autour de lui grouillaient les militantes, les citoyens, les jeunes d’ABOBO, qui pour des conseils, qui pour des soutiens de tout genre.

Justin RABET KANON fut Président des Parents d’Elèves des Groupes scolaires Sogefiha d’Abobo de 1976 à 1982.

Militantes, Militants,

Chers Parents,

Le départ de notre frère, père, grand-père, ami, Justin RABET KANON est une grosse perte.

Mais soyons forts. Séchons nos larmes.

Parents, Enfants RABET KANON, Edith, Christelle, Joëlle, Rémi, Daudo et Ange séchez vos lames.

Gardons jalousement dans notre mémoire son parcours et tout ce qu’il a été au PDCI-RDA pour chacun d’entre nous.

Justin RABET KANON s’en va certes, mais son œuvre, son ABOBO, son PDCI-RDA qu’il a bâtis de tout son cœur et avec amour demeurent et vivront.

Ce que le Doyen RABET vous demande à Abobo, c’est votre solidarité afin de participer brillamment au retour du PDCI-RDA au Pouvoir d’Etat en 2020 et de redonner la Mairie d’Abobo, au PDCI-RDA.

• Que son âme repose en paix

ADIEU DOYEN

ADIEU

QUE TON ÂME REPOSE EN PAIX

ADIEU

Fait Abidjan, le 7 novembre 2019

Pr. Maurice KAKOU GUIKAHUE

Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici