Accueil Actualité Laurent Gbagbo sur TV5 : « Asseyons nous pour discuter. Il y...

Laurent Gbagbo sur TV5 : « Asseyons nous pour discuter. Il y a mieux à faire que ces élections »

47
0

Enfin le président Laurent Gbagbo sort de sa réserve et parle. L’ex-Président de la République de Côte d’Ivoire s’est exprimé, pour la premier fois depuis neuf ans, dans une interview accordée à TV5. Quelques morceaux choisis.

Journaliste : Depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara pour la présidentielle du 31 octobre pour briguer un troisième mandant, la côte2 d’Ivoire connaît une crise pré-électorale qui a fait d’ailleurs plusieurs victimes à Abidjan et dans plusieurs villes à l’intérieur du pays, est ce que vous comprenez la colère des anti-troisième mandat ?

Laurent Gbagbo : Oui, je la comprends et je la partage. Je pense que l’un des problèmes politique en Afrique, c’est qu’on écrit des textes sans y croire. On écrit dans la constitution que le Nombre de mandat est limité à deux. Pourquoi veut-on faire un troisième mandat ? (…) Il faut qu’on respecte ce qu’on écrit, il faut qu’on respecte ce qu’on dit. Dès l’instant où dans une société, les textes de loi qui régissent les rapports entre les citoyens disent une chose, il faut qu’on s’y conforme.
(…) Nous étions 44 au départ et 4 candidatures ont été validées. Voyez-vous, c’est enfantin !

Journaliste : Alassane Ouattara ne veut pas entendre parler de la désobéissance civile, il maintient les élections au 31 octobre. Ses partisans disent que ce sera un coup KO. Qu’est qui nous attend après le 31 Octobre ?

Laurent Gbagbo : La catastrophe. Ce qui nous attend, c’est la catastrophe, c’est pourquoi je dis : « Asseyons nous pour discuter ». Il y a mieux à faire que ces élections. (…) De mon expérience d’ancien Chef d’État et d’ancien prisonnier de la CPI, il faut négocier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici