Accueil Actualité Le député Akoto Olivier aux jeunes « Changeons de tactiques afin de...

Le député Akoto Olivier aux jeunes « Changeons de tactiques afin de mener à bien cette lutte »

110
0

Rappelons que depuis la désobéissance civile lancée par les leaders de l’opposition contre le 3ème mandat d’Alassane Ouattara. On a assisté à des tueries, des poursuites contre des leaders politiques, des blocus autour de leurs résidences, et des arrestations. Daoukro a été le théâtre d’atrocité grave.

Suite à la désescalade de la violence dans son département, Olivier Kouassi Akoto, député de la circonscription électorale et fils de Daoukro/N’gattakro a prôné l’apaisement et a appelé au dialogue entre les deux chefs de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, président du parti démocratique de Côte d’Ivoire pour un retour définitif au calme. « Je voudrais, avant tout propos, m’incliner devant la mémoire de tous nos disparus pendant cette crise postélectorale, je voudrais aussi apporter ma compassion et mes réconforts à tous les blessés.

Depuis le 10 novembre 2020, nous avons pris notre bâton de pélerin pour sillonner tous les quartiers et nous avons, de ce fait, rencontré le roi, le chef de village, les chefs des communautés maliennes et burkinabès et toutes les forces vives de Daoukro dans le but d’appeler les populations à prôner l’apaisement après les affrontements post électoraux. La politique n’est pas faite pour tuer. Mais elle est plutôt faite pour apporter la paix, la joie et le bonheur matériel dans la vie des populations. C’est pourquoi nous appelons à la désescalade de la violence entre les communautés belligérantes, à prôner l’apaisement afin de donner chance aux leaders communautaires de ramener la paix dans cette belle cité », a fait savoir Olivier Akoto, député de Daoukro/N’gattakro. Et d’ajouter « le mot d’ordre de désobéissance civile qui a été lancé par le Conseil national de transition (CNT) a été faite dans un cadre pacifique.

Mais, c’est avec amertume que nous avons constaté des heurts et déviations lors de l’exécution de cette désobéissance. C’est pourquoi, j’en appelle ici et maintenant les jeunes à changer de tactiques afin de mener à bien cette lutte de protestation et éviter les pertes en vies humaines et des dégâts matériels », a-t-il dit. Pour que cet appel à la désescalade de la violence et à l’apaisement soit effectif.

Pour Akoto, seul un déluge de dialogue entre ces deux grands leaders permettra de trouver des solutions pour sauver notre très chère patrie, la Côte d’Ivoire. Et pour terminer, le député a mis en garde ceux qui transposent les problèmes politiques aux problèmes communautaires. Les problèmes politiques sont distincts de ceux de la politique, il ne faut pas faire un amalgame, a-t-il conseillé. Enfin, il a appelé à la libération des prisonniers politiques pour une bonne décrispation et une pacification réussie de la Côte d’Ivoire.

Blessing Djiké

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici