Accueil Actualité Législatives du 6 mars à Didiévi : Militants, têtes couronnées et populations...

Législatives du 6 mars à Didiévi : Militants, têtes couronnées et populations prennent l’engagement de faire triompher le Pdci-Rda

38
0

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le Pdci-Rda demeure vivace à Didiévi. Le parti conduit par Henri Konan Bédié vit au pays N’gban et N’Zikpli. Cela, par les fortes mobilisations constatées lors de la tournée de sensibilisation, d’explication et surtout de présentation du candidat du parti vert et blanc aux populations dans les sous-préfectures de Molonoublé, Boli, Didiévi sous-préfecture et dans la commune. Non sans oublier les sous-préfectures de Raviart et Tié-N’diékro.

Partout, ce fut dans une ferveur militante, une mobilisation à la dimension du parti créé par Houphouët-Boigny, que la délégation du candidat N’guessan Edouard a été accueillie. Sous la houlette du Vice-Président du Pdci-Rda, Koffi Koffi Séraphin, délégué départemental Didiévi 3, l’ensemble des délégués de Didiévi, les cadres du parti se sont mobilisés comme un seul homme autour du choix d’Henri Konan Bédié. Avec eux, la forte présence des têtes couronnées et des militants qui marquent leur pleine adhésion et a fini par montrer que le Pdci-Rda demeure le fétiche cher aux peuples N’gban et N’Zikpli. Au cours de cette tournée initiée tout le long de week-end (Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 février dernier), il a été question d’indiquer aux populations et surtout aux militants du parti l’intérêt pour le Pdci-Rda et partant de toute l’opposition d’être majoritaire à l’hémicycle.

Koffi Koffi Séraphin, Djomo Madeleine, Kouakou Guillaume Antoine, Yao Koffi André, 3è vice-président de la région du Bélier, feront savoir après avoir transmis les salutations et les encouragements du sphinx de Daoukro, ceci aux populations. « Nous n’avons pas participé à l’élection présidentielle. Tout le monde sait ici que personne n’est sorti voter mais contre toute attente, des résultats ont été proclamés pour dire que Didiévi a voté massivement. Nous avons été volés. C’est cet affront que nous devons laver en allant massivement voter à ces législatives. Nous participons à ces élections pour rétablir la vérité, ici à Didiévi. Et comme c’est le Pdci-Rda qui a créé, fondé ce pays, le Pdci-Rda n’aura jamais honte sur ses terres. Didiévi est la terre du Pdci-Rda. Ces élections sont importantes pour nous femmes et hommes de Didiévi, parce que Didiévi doit demeurer la racine du Pdci-Rda… », ont-ils signifié avant de relever que « ces législatives sont la suite du combat politique engagé par le Président Bédié ».

«Nous continuons le combat politique malgré ce qui s’est passé à la présidentielle avec de nombreux morts, de nombreuses personnalités emprisonnées, de nombreux blessés. Et le président Bédié nous envoie vous dire qu’il a besoin du fauteuil de l’Assemblée nationale pour poursuivre la lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire, pour la réconciliation vraie des Ivoiriens. Pour ce faire, il vous envoie la racine du Pdci-Rda, à savoir l’arrière-petit-fils d’Houphouët-Boigny, N’guessan Edouard, afin qu’il lui ramène la voix de Didiévi… » Et de faire noter ceci : « Le président Bédié demeure le digne héritier d’Houphouët-Boigny. Il demeure le seul gardien du temple Pdci-Rda. Et c’est pour la paix, la liberté des enfants de Côte d’Ivoire qu’il vous demande d’aller voter massivement et surtout de faire en sorte que le Pdci-Rda et toute l’opposition soient majoritaires à l’Assemblée nationale.

Car ces élections sont le second round de la désobéissance civile. Le président Bédié a le regard tourné vers Didiévi, le village d’Houphouët-Boigny. Engageons-nous donc pour la victoire du Pdci-Rda car par notre victoire, nous allons rassurer le président Henri Konan Bédié… » Pour rassurer les envoyés du Président Bédié, les jeunes, à l’instar de N’goran Kouassi, président Jpdci du village d’Allanikro dans la sous-préfecture de Boli, se sont dit prêts à respecter les mots d’ordre du parti et donc à faire gagner le Pdci. « Nous écoutons les mots d’ordre du parti et du président Henri Konan Bédié. Sa parole sera toujours suivie et respectée. Le moment venu, comme ce jour, nous serons mobilisés ». Avec lui, nanan Kouamé N’dri d’Adjébo (Boli) qui, avec ses pairs, ont pris l’engagement ferme de faire triompher le vieux parti à Didiévi.

LA MISE EN GARDE D’HENRI JOËL
Invité spécial de cette tournée, le président national de la Jpdci estudiantine et scolaire, Henri Joël N’dri Kouadio, s’est félicité de la mobilisation des militants et surtout, s’est réjoui des engagements pris. Aussi, face à certains agissements de certains candidats indépendants qui sèment le trouble dans l’esprit des militants et populations, il a fait cette mise en garde. « Le Président Bédié m’envoie vous dire qu’ici à Didiévi, il n’y a pas deux, trois candidats du Pdci-Rda. Le seul qu’il a choisi, c’est N’guessan Edouard. Nous entendons des gens dire ici que c’est le Président Bédié qui les a choisis.C’est faux, c’est de l’arnaque politique. Le Président a une et une seule parole, il ne se dédit jamais. Faites donc attention aux vendeurs d’illusions et aux loups qui veulent entrer dans la bergerie Pdci-Rda avec le manteau de notre parti… » a-t-il tiré la sonnette d’alarme avant de relever.

« Partout où nous sommes passés durant ces deux jours de tournée à Molonoublé et à Boli, ainsi que dans les villages de la commune, nous avons pu observer que nos parents n’attendaient que leurs fils. Ils attendaient aussi la participation du Pdci-Rda à ces élections. Ils sont donc heureux de savoir que le Pdci-Rda va participer à ces élections et sont engagés à travailler pour une mobilisation massive le 6 mars prochain pour que le Pdci-Rda gagne. Je suis heureux et je pars satisfait parce que ce que j’ai vu et entendu me rassure… » Quant à N’guessan Edouard, dans des messages brefs, il a appelé à la cohésion de toutes et de tous ; à l’unité et à la culture de l’amour pour une paix vraie à Didiévi.
JEAN PAUL LOUKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici