Accueil Actualité Lutte contre les drogues et stupéfiants

Lutte contre les drogues et stupéfiants

208
0

Les agents de la police nationale de Côte d’Ivoire sont engagés à lutter fortement contre les drogues et stupéfiants. Ces derniers jours, des fumoirs, des kilogrammes de cannabis et autres stupéfiants ont été saisis et détruits. Plusieurs individus arrêtés.

 Depuis quelques jours, la police nationale a entrepris une opération entrant dans le cadre de la lutte anti drogues et stupéfiants. Dès le début de ce mois de janvier 2020, plusieurs opérations menées par sur toute l’étendue du territoire national se sont soldées par saisies et des arrestations.

Le mercredi 1er janvier, l’antenne de la police des stupéfiants et drogues de la ville de Korhogo a mené une opération dans un fumoir à ciel ouvert, situé au quartier « Petit Paris ». Au cours de cette opération, les agents du commissariat de police de Korhogo ont interpellé un vendeur de drogue et deux consommateurs. En tout, 3,8 kg de cannabis ainsi que des motos Ktm ont été saisis.

Le vendredi 3 janvier, c’est au tour des agents du commissariat de police de la capitale de la région du Goh, Gagnoa (centre-ouest de la Côte d’Ivoire) de se mettre en évidence. Ce jour-là,  au environ de 6h30, la cellule de recherche a démantelé une cour érigée en fumoir, précisément au quartier Dioulabougou Château. Au sortie de cette opération, le nommé Coulibaly Gaoussou , 31 ans, de nationalité ivoirienne, a été interpellé. En sa possession, 7 kg de cannabis.

Le mardi 7 janvier, dans le cadre de la poursuite de l’opération « Epervier 5 », le commissariat de police de Bonoua (sud de la Côte d’Ivoire) a procédé au démantèlement de fumoirs, précisément dans les quartiers de Kenechi, Begneri, Résidentiel et Parc Mploussue. Les délinquants ont pris la fuite à la vue des éléments des agents. Laissant derrière eux 59 boulettes de cannabis et 3 bipes.

Ce même mardi 7 janvier, l’opération « Epervier 5 », cette fois-ci dans la commune d’Abobo, a été l’occasion pour les agents de police de faire une descente musclée dans 2 fumoirs, qui ont été incendiés. Des armes blanches, notamment une machette et une paire de ciseaux, ont été saisis. Plusieurs établissements scolaires ont également été visités,  sans toutefois perturber les cours. 10 individus trainant devant une banque, oisifs et sans aucun document d’identité, ont été raflés.

Le mercredi 8 janvier, exploitant une information anonyme, selon laquelle un individu utiliserait son domicile pour vendre de la drogue dans le village d’Ebimpé, dans la sous-préfecture d’Anyama, les agents de la brigade spéciale de lutte contre les stupéfiants et les drogues ont interpellé un suspect répondant au nom Konde Atchichi Thomas, 42 ans, de nationalité ivoirienne et exerçant le métier de topographe .

Après une fouille minutieuse de sa chambre, un bloc de cannabis, 53 comprimés de Tramadol 120 mg, 5 comprimés de Rivotril 2mg, 1 paire de ciseaux et plusieurs papiers servant à conditionner le cannabis ont été saisies.

Le jeudi 9 janvier, dans la commune d’Abobo, dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération « Epervier 5 », les hommes du commissaire Tiegnon Blaise, du 34ème arrondissement, ont recherché et détruits plusieurs fumoirs. Ils ont interpellé et fouiller les occupants de ces endroits. Cette opération a permis de sasir 70 boulettes de cannabis, 1 plate de Tramadol, 50 emballages de cannabis,  01 couteau, 02 machettes et 4 paires de ciseaux.

Par ailleurs, les éléments de la brigade des stupéfiants et des drogues de Yopougon ont détruit 3 fumoirs. Un vendeur et un consommateur ont été interpellés, 300 grammes de cannabis  ont été saisis.

Suite à une information anonyme, le vendredi 10 janvier, les agents de police de l’antenne des stupéfiants et drogue de la zone de vridi ont saisi 5 blocs de cannabis dans un domicile, dans la commune d’Adjamé  Bracodi.
Le colis illégal appartient à la nommée Diomande Massogbe, 39 ans. La mise en cause avait également en sa possession la somme de 400 000 F cfa. Selon ses dires, elle est de passage à Abidjan pour se ravitailler, afin de se rendre à la mine d’or de Korhogo pour écouler son stock.

Dans la nuit du dimanche 11 janvier, 3 individus ont été interpellés à Agboville, au cours d’une opération initié par les éléments de l’antenne de la police des stupéfiants et drogues d’Adzopé. Cette opération s’est soldée par la saisie de 96 doses d’héroïnes et 304 grammes de cannabis.

Seri Brobehi Elie, 28 ans, Ivoirien, domicilié à Cocody, et Yao Charles Landry, 22 ans, domicilié à Yopougon, ont été interpellés le dimanche 12 janvier dernier. Les éléments de la police des stupéfiants et drogues se sont fait passer pour des acheteurs. Cette ruse a fait mordre les délinquants à l’appât. Un sac contenant 5 blocs de cannabis a été saisi.
L’ensemble de ces activités démontre que le début d’année 2020 a été fatal aux dealers et consommateurs de substances prohibées.

Rodolphe Claver Doho

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici