Accueil Actualité Marcory : Autonomisation de la femme Mme Henriette Bédié félicite les commerçantes...

Marcory : Autonomisation de la femme Mme Henriette Bédié félicite les commerçantes du marché

769
0

Marcory grand marché ou marché Amangou Victor. Il est 12 heures 14 minutes. L’ambiance est inhabituelle. En cause, la présence sur les lieux de Mme Henriette Bédié, présidente de la Fondation » Servir ».

L’épouse du président Bédié, à sa descente de voiture, se dirige vers une maman. Elle est vendeuse de charbon. Mme Henriette Bédié échange quelques petits mots avec elle en présence du maire Aby Raoul. Puis un sourire et lui offre un présent (complet de pagne) et une enveloppe d’argent. Le temps de quitter la maman, la présidente de la Fondation  » Servir » est envahie par une horde de femmes.

Toutes scandaient « Mme Bédié, Mme Bédié, Mme Bédié ». Le temps de lever les mains pour les saluer, une femme d’un certain âge se jette sur elle. Le protocole laisse faire. Mme Henriette Bédié aussi. Après une petite minute de causerie, la présidente de la Fondation « Servir » prend la direction du marché. Les femmes ne la quittent pas.

Une affaire de  « ton pied mon pied ». Mme Henriette Bédié, une fois à l’intérieur, est appelée de partout. Chaque vendeuse veut la recevoir sur sa table. A l’impossible nul n’est tenu. Mme Henriette Bédié, à défaut de satisfaire tout le monde, fait ce qu’elle peut « Courage, continuez de travailler pour gagner dignement votre vie », exhorte-t-elle les commerçantes.

Le marché est en effervescence. Les vendeuses sortent de partout. Certaines, pour admirer l’hôte de marque et d’autres, pour des photos. Mme Henriette Bédié se soumet à toutes ces obligations. Peu importe la fatigue. L’enjeu en vaut la chandelle.  La présidente de la Fondation  » Servir », en dehors des cadeaux, fait aussi des achats. Des vivriers notamment. Le soleil est au zénith, la chaleur est présente. Mais la visite se poursuit avec son corollaire d’éloges à Mme Henriette Bédié.

« Ça ment pas », disent certains. « On veut Bédié » disent, d’autres. La délégation sort du marché. Elle met le cap sur la Place Henriette Bédié. C’est sous le pont Hkb côté grand marché. La foule ne lâche pas Mme Bédié. « Ne restez pas à la maison. Faites toujours quelque chose pour ne pas dépendre de vos maris », a-t-elle conseillé.

Le maire Aby Raoul prend, lui aussi, un bain de foule. 12 heures 50 minutes, l’équipe de Mme Henriette Bédié quitte ses fans. Sous leurs applaudissements nourris. Une façon de lui dire « Merci et à bientôt ».

DJE KM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici