Accueil Actualité Maroc – Côte d’Ivoire : Les Eléphants tombent pour la 3ème fois

Maroc – Côte d’Ivoire : Les Eléphants tombent pour la 3ème fois

523
0
Les Marocains heureux après le but

La Côte d’Ivoire est tombée ce vendredi, face au Maroc (1-0). Dans ce match comptant pour la 2e journée du Groupe, les Eléphants, en panne d’inspiration, n’ont pas réussi à s’imposer.

Pour la 3e fois en deux ans, le Maroc bat la Côte d’Ivoire en compétition officielle. Le choc tant attendu du Groupe D, qui s’est disputé ce vendredi au stade El Salam du Caire (Egypte), a tourné à l’avantage de l’équipe la mieux organisée.

Après leurs victoires respectives sur la Namibie et l’Afrique du Sud, le Maroc et la Côte d’Ivoire s’affrontaient pour la première place du groupe, mais aussi et surtout pour une place en 8e de finale. Dans cet match au sommet, ce sont les Ivoiriens qui allument la première mèche. Sur un centre de Serge Aurier venu de la droite, Jonathan Kodjia s’élève plus haut que son adversaire direct et reprend le ballon de la tête. Mais un défenseur marocain sauve les siens sur la ligne de but.

Le match est ainsi lancé. Les hommes de Hervé Renard réagissent à leur tour, mais la défense ivoirienne veille. Pas pour longtemps. Puisqu’à la 23e minute, sur action rondement menée, Youssef En Nesyri, bien servi dans la surface de réparation, trompe Sylvain Gbohouo. Le Maroc prend l’avantage et oblige la Côte d’Ivoire à courir derrière l’égalisation.

Ce que tente de faire Pépé et Gradel. Servi en profondeur, à l’entrée de la surface par le Lillois, le Toulousain se fait contrer par Bounou, le portier marocain. Le ballon revient sur Nicolas Pépé qui frappe du gauche. Mais le ballon se dérobe du cadre (25e).

39e minute. En-Nesyri est tout proche de signé un doublé. Mais Sylvain Gbohouo s’interpose. Une minute plus tard, c’est au tour des Ivoiriens de se montrer dangereux. Serey Dié envoie une frappe lourde en direction de la lucarne gauche de Bounou. Mais le gardien du Maroc, d’une main ferme, détourne le ballon en corner. La mi-temps intervient sur cet avantage des Lions de l’Atlas.

La seconde mi-temps est moins rythmée que la première. Les poulains de Hervé Renard gère leur avance et accepte la domination ivoirienne. Une domination stérile, qui n’a aucune incidence sur le tableau d’affichage. Même les entrées de Cornet et Bony ne changeront rien.

Score final 1-0, la revanche espérée par les supporters ivoiriens n’a pas eu lieu. Quant au Maroc, il se qualifie pour les 8e de finale.

Eustache Gnaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici