Accueil Actualité Musique reggae : Présentation d’album ‘’Je suis Afrique’’ le nouveau né...

Musique reggae : Présentation d’album ‘’Je suis Afrique’’ le nouveau né de Fadal Dey

650
0

L’artiste reggae ivoirien Koné Ibrahima Kalilou dit Fadal Dey, a présenté ce mardi 25 Février 2020 un album de 18 titres dénommé ‘’Je suis Afrique’’ dans un hôtel au plateau.

Fadal Dey a présenté officiellement au cours d’un cocktail de presse ce mardi 25 son album de belle facture composé de 18 titres dans un hôtel au plateau.  Bandama Maurice, ministre de la Culture et de la Francophonie et Mariétou Koné ministre  de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté ont marqué leur présence à cet événement.

« Je suis Afrique » le nouvel opus, traite différents problèmes liés à la vie de tous les pays africains. « Devant chaque drame naturel au humain qui frappe l’humanité, par solidarité, l’on se soutient par l’expression « Je suis » pour dire à l’autre qu’on partage sa douleur, a expliqué Fadal Dey. A travers « Je suis Afrique » l’artiste passe au scanner tous  les maux dont l’Afrique d’hier a souffert et ceux dont l’Afrique d’aujourd’hui souffre pour qu’ensemble chaque africain puisse donner de la voix en disant, « Je suis Afrique ».

L’artiste reggea, a permis à ses invités à cette occasion de déguster quelques titres de cette œuvre qui a donné lieu à un véritable mini concert dans la salle. Désormais, les fanatiques de reggae peuvent se procurer l’album de 18 titres que sont : (Je suis Afrique, Bakakela, 2020 sans violence, Karifa, Si j’étais eux, Babylone, Dounia, Yerelonbaria, Wodjoro,  Moon sun, Ne la bats pas, Immigration, Vis selon ta route, Kanou, Match retour, L’hymne de l’environnement, A chacun sa vie, Notre Histoire).

Le ministre de la culture et de la Francophonie Maurice Bandama a félicité l’artiste reggae. « Nous avons eu le bonheur d’écouter des extraits de cet important album avec plusieurs titres. Dans un monde ou sans les incriminer mais pour éviter le piratage, certains artistes font ce qu’on appel des singles. Fadal a fait plus de 20 titres. Je suis heureux de ce que Fadal témoigne des conseils que je donne aux artistes.

Dans ce monde des arts, seuls les meilleurs comptent. Et les meilleurs c’est ceux qui travaillent. Nous avons écouté de la bonne musique, la belle orchestration, les sons sont propres. C’est une musique qui peut se vendre dans le monde entier, c’est ce que je demande aux artistes.» a indiqué. Une belle fête qui a enregistrée la participation de quelques sommités de la musique ivoirienne, de la communication, de l’art et du show-biz.

Noel GUIMI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici