Accueil Actualité Nouveau Code des marchés publics et budget-programmes : Les acteurs des Cellules...

Nouveau Code des marchés publics et budget-programmes : Les acteurs des Cellules de passation à l’école

65
0

Procédures de passation, de contrôle et de régulation des marchés publics prescrites par le Code des marchés publics de 2019 dans le contexte du budget-programmes ». C’est autour de ce thème que les acteurs de la commande publique, plus particulièrement les responsables des Cellules de Passation des Marchés Publics des administrations publiques ainsi que leurs collaborateurs, ont été formés du 23 au 25 septembre 2020 à Grand- Bassam.

Il s’est agi pour les formateurs d’édifier les participants sur le nouveau Code des marchés publics à l’avènement du budget-programmes qui a été adpoté par le Gouvernement ivoirien comme étant le nouveau mode de gestion des finances publiques. Le président de l’autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP), Coulibaly Yacouba Pénagnaba, a expliqué le bien-fondé de ce renforcement des capacités. « Le secteur de la commande publique est un secteur dynamique qui enregistre régulièrement des mutations.

A cet effet, la Côte d’Ivoire s’est dotée, en 2018, d’une nouvelle loi régissant l’organe de régulation d’un nouveau et en 2019, d’un Code des marchés publics avec d’importantes innovations au niveau de la passation, du contrôle et de la régulation des marchés publics. Il était donc primordial de procéder à l’internalisation de ces innovations par ces acteurs de l’administration qui sont en première ligne de la commande publique (…)

Etant donné que notre pays, depuis le mois de janvier dernier, a revu son mode de gestion budgétaire, passant du budget de moyens au budget-programmes, il était important de renforcer les capacités des acteurs des services opérationnels, notamment sur les implications de cette réforme sur la gestion des procédures de marchés publics. Au terme de cette formation, les bénéficiaires devraient être mieux outillés dans l’exercice de leur fonction de passation des marchés au sein de leurs administrations respectives.» a expliqué Coulibaly Yacouba à l’occasion de cet atelier qui intervient après la formation des membres du Conseil de Régulation, l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) à cet effet.
FRANÇOIS BECANTHY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici