Accueil Actualité Orpaillage clandestin – André Silver Konan : « Vous êtes en train...

Orpaillage clandestin – André Silver Konan : « Vous êtes en train de nous prouver que Bédié n’a pas tort »

103
0

Le journaliste et écrivain ivoirien, André Silvère Konan, a fustigé, dans un post sur Facebook, le comportement du gouvernement ivoirien qui, depuis plusieurs jours, se démène pour démonter les propos du Président Henri Konan Bédié sur l’orpaillage clandestin.

En une semaine, le gouvernement s’est fendu de deux communiqués et d’une conférence de presse, ponctuée par une manifestation. Et jusque-là, aucune contradiction globale de Bédié. Sur le point précis de l’orpaillage clandestin, Billon a démontré, faits et chiffres à l’appui, que, dans au moins une région, les orpailleurs illégaux étaient à 85% des non-nationaux et il a dévoilé plusieurs incidents meurtries faisant intervenir des armes, impliquant des orpailleurs.

Si le gouvernement estime que Bédié a enflammé la haine contre des étrangers (au passage, je répète, je me demande si le gouvernement aurait eu la même réaction si Bédié s’était limité aux Ivoiriens), pourquoi fait-il compliqué ce qui est simple ? Ce qui est simple, c’est que Bédié tombe sur le coup de la loi. C’est le job du procureur Adou.

Toutes ces contorsions verbales, alors que le gouvernement dispose de la solution la plus simple ; commence sérieusement à nous interpeller sur la conclusion de Bédié, à savoir qu’il y a une sorte de Plan commun pour 2020. Koumassi et Grand-Bassam sont là pour nous le rappeler…

Bref. Confondez Bédié par les faits, pas par des paroles, encore moins par la violence. Je répète : nous veillerons à ce que ce débat soit décomplexé et personne (Ivoirophobe ou Ivoiritaire) ne nous détournera de la manifestation de la vérité.

Nous restons donc dans l’attente de la contradiction des propos de Bédié par des faits et des chiffres, tout acte des tenants du pouvoir, n’entrant pas dans cette ligne, sera considéré comme de la fausse distraction cachant une stratégie funeste.

Ma position est constante. Quand une personne fait compliqué ce qui est simple, c’est qu’elle a un agenda caché. On attend donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici