Accueil Politique PDCI-RDA : 2ème rencontre annuelle Bédié-Délégués / Kablan Jean Albert, porte-parole de...

PDCI-RDA : 2ème rencontre annuelle Bédié-Délégués / Kablan Jean Albert, porte-parole de la Zone Est : « Nos populations comptent sur vous pour le relèvement des prix de leurs produits agricoles »

81
0

349 délégués départementaux  et communaux mobilisés comme une seule entité, vêtus aux couleurs du Pdci-Rda, chantant en chœur l’hymne de ce parti en présence du président Henri Konan Bédié, dans la salle du bureau politique. L’image est non seulement saisissante, mais surtout démontre la vitalité de ce parti à la base. C’était le samedi 22 juin 2019, au siège du parti septuagénaire à Cocody à l’occasion de la 2ème édition de la rencontre entre le président Henri Konan Bédié et les délégués départementaux et communaux  de son parti. Pour rappel, c’est le jeudi 11 janvier 2018 que les ‘’préfets’’ du  parti septuagénaire ont eu leur première rencontre avec leur chef à Daoukro.

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

Vous qui parlez peu et bien, vous qui devanciez trop tôt la majorité de vos concitoyens, vous qui dites tôt ce que les autres diront plus tard, vous qui aviez raison trop tôt, vous qu’interpol recherche depuis et qui vient se rendre lui-même, que Dieu et l’esprit de Félix Houphouët Boigny vous protègent et vous bénissent !

I) Du dernier conclave des Délégués communaux et départementaux à Daoukro

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

Lors de votre dernière rencontre à Daoukro en compagnie de vos Délégués, j’allais dire de vos préfets, vous nous aviez rappelé que le micro non seulement était plus proche de vous que le haut-parleur, mais aussi et surtout qu’il était plus fidèle et plus loyal.

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

A cette même tribune, nous avons attiré votre attention sur la nécessité de rappeler nos responsables : Ministres, Directeurs généraux, Présidents des conseils d’administration, et divers Élus à l’ordre, à la cohésion, à la fidélité au parti et à la loyauté au chef que vous êtes dont ils doivent leurs différentes promotions sociales, dont ils doivent tout.

II) Du Bureau politique du Dimanche 17 Juin 2018

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

Et comme si ces interpellations ne suffisaient pas, la séance du bureau politique du 17 juin 2018 est venue comme du pain béni conforter nos inquiétudes, nos préoccupations et nos différentes analyses. Ce jour-là, comme Dieu est PDCI-RDA, le pot aux roses est tombé en laissant sur le sol mouillé des fleurs fanées d’incompréhensions, d’incohérences, de contradictions, de mea culpa, démontrant qu’il n’est pas facile de trahir et que l’évidence ne se démontre guère.

Bref, Monsieur le Président, certains de nos militants et bon nombre d’Ivoiriens découvraient le sens du choix du Président Félix Houphouët Boigny faisant de vous son digne successeur.

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

Alors que de nombreux observateurs pensaient que la cause était entendue et que les frères égarés allaient revenir sur leurs pas, c’était plutôt le contraire.

L’on assista à des missions de dénigrements à l’encontre du secrétaire exécutif en chef, des membres dudit secrétariat exécutif et même du président du parti que vous êtes.

Nous avons tout vu, tout entendu : procès sur procès, tentatives de liquidation du PDCI-RDA, retrait des gendarmes chargés de la sécurité du secrétaire exécutif en chef, campagnes d’intoxications, tout y est passé.

Mais le roseau que vous êtes a résisté, vous avez tenu et votre cote de popularité a connu un bond exponentiel incroyable.

Oui, Monsieur le Président, vous êtes un grand chef d’État, vous êtes un chef, un vrai de l’espèce rare. Que Dieu vous bénisse !

III) De la promotion des jeunes

Depuis le 12e congrès ordinaire du PDCI-RDA, vous faites de la jeunesse, une préoccupation toute particulière. Ainsi, nombreux sont les jeunes qui ont connu des promotions importantes dans les instances quand d’autres se voient décorés dans l’ordre du Bélier.

C’est le lieu, Monsieur le Président, de vous remercier et de vous marquer la reconnaissance de tous ces jeunes qui ont le sourire et qui sont fiers d’être restés au PDCI-RDA.

Situation qui doit servir de leçons aux transfuges qui sont allés déposer leurs valises cabines au RHDP unifié.

Monsieur le Président, tournons la page et réjouissons-nous de savoir aujourd’hui que le PDCI-RDA est désormais entre les mains de ses vrais militants, laissons-les à leur sort et armons-nous de courage, de volonté, d’ingéniosité pour obtenir la victoire au soir d’Octobre 2020.

IV) De la sortie judicieuse et courageuse du Président Henri Konan Bédié du Dimanche 05 Mai 2019

Monsieur le Président du PDCI-RDA, votre intervention musclée ayant trait à l’orpaillage clandestin, à la fraude sur la nationalité Ivoirienne et à l’accaparement de nos terres, non seulement a rassuré nos militants, mais a aussi et surtout démontré aux Ivoiriens que vous étiez encore bon pour le service.

En effet, Monsieur le Président, cette sortie judicieuse a eu le mérite de poser les vrais problèmes du pays, comme l’attestent des voix qui comptent dans le pays.

En effet, l’orpaillage clandestin, mal encadré, est devenu un véritable fléau en Côte-d’Ivoire. A l’instar des autres régions, le Grand-Est, région frontalière du Burkina Faso par le Nord et le Ghana à l’Est, vit dans la peur et l’insécurité totale.

Les populations de Sorobango, de Laoubango et de Bianouan, pour ne citer que celles-là, ne savent plus à quel saint se vouer.

C’est pourquoi, vos frères du Grand-Est tiennent à vous encourager et à vous manifester leur fierté de vous avoir à la tête du parti créé par le Président Félix Houphouët Boigny.

Mais il importe de prendre des préoccupations au niveau de la communication, pour ce genre d’opération.

Quand on a face à soi, des gens de mauvaise foi, adeptes de la manipulation, il est souhaitable d’apporter des preuves au moment même où on lance des accusations, comme on le fait pour le rattrapage ethnique.

A cet effet, il est bon de saluer les nombreuses conférences de presse du secrétariat exécutif ainsi que les contributions des militants sur les réseaux sociaux.

V) Propositions du Grand-Est

Excellence Monsieur le Président du PDCI-RDA,

L’élection présidentielle d’Octobre 2020 est notre préoccupation principale, ce qui nous oblige à nous rassembler, à nous unir et à retrousser les manches autour de vous.

Oui, Monsieur le Président, nous souhaitons que les nombreuses actions de formations organisées au siège du parti se délocalisent dans nos différentes régions et départements : des conférences, des universités, des rencontres d’explications. Ce qui nécessite que nous pussions continuer de bénéficier de votre soutien matériel et financier.

Monsieur le Président, l’histoire retient que vous êtes une personnalité de paix et de dialogue.

C’est pourquoi, nous vous encourageons à poursuivre vos efforts en vue de créer la plate-forme annoncée lors du 6e congrès extraordinaire qui s’est tenu à Daoukro et à réconcilier tous les Ivoiriens.

Oui, Monsieur le Président, nos populations comptent sur vous pour le relèvement des prix de leurs produits agricoles qui sont depuis des années aux prix les plus bas : le palmier à huile, l’anacarde, l’hévéa, le cacao, le café etc…

Quant à la réforme de la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), toutes les populations ont les yeux rivés vers vous.

En conclusion :

Monsieur le Président, c’est le message que les Délégués communaux et départementaux du Grand-Est : Bounkani, Gontougo, Indénié-Djuablin et du Sud-Comoé, mobilisés autour de leurs élus et coordonnateurs : Bengue Abdoulaye Racine et Georges Philippe Ezaley, m’ont chargé de vous transmettre.

Que Dieu vous bénisse, je vous remercie !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici