Accueil Politique PDCI-RDA / Brou Koffi Alexis, porte-parole de la Zone Centre : «...

PDCI-RDA / Brou Koffi Alexis, porte-parole de la Zone Centre : « Vos militants sont en ordre de bataille et attentifs à vos instructions, M. le président »

441
0

349 délégués départementaux  et communaux mobilisés comme une seule entité, vêtus aux couleurs du Pdci-Rda, chantant en chœur l’hymne de ce parti en présence du président Henri Konan Bédié, dans la salle du bureau politique. L’image est non seulement saisissante, mais surtout démontre la vitalité de ce parti à la base. C’était le samedi 22 juin 2019, au siège du parti septuagénaire à Cocody à l’occasion de la 2ème édition de la rencontre entre le président Henri Konan Bédié et les délégués départementaux et communaux  de son parti. Pour rappel, c’est le jeudi 11 janvier 2018 que les ‘’préfets’’ du  parti septuagénaire ont eu leur première rencontre avec leur chef à Daoukro.

Excellence Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA,

Mesdames et messieurs les membres des instances du PDCI-RDA ;

Mesdames et Messieurs les Délégués Départementaux et communaux,

Chers frères et sœurs ;

Le PDCI-RDA vivra et a encore de beaux jours devant lui.

Le PDCI-RDA, fondé par feu Félix Houphouët BOIGNY, que vous gérez avec dextérité et sérénité, Monsieur le Président, est à une nouvelle étape importante d’émulation.

En effet, Monsieur le Président, sous votre impulsion éclairée et la conduite de vos collaborateurs du Secrétariat Exécutif, tenu de mains de maître par le Secrétaire Exécutif en Chef, le Professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE, affectueusement appelé « Commandant Courage », notre Parti a entamé sa mue de modernisation pour se donner les moyens de relever les défis nouveaux et demeurer incontournable dans l’écosystème politique ivoirien ; mieux, reprendre sa place de première formation politique de Côte d’Ivoire.

Pour y parvenir, Monsieur le Président, vous avez bien voulu donner les grandes orientations aux organes du PDCI-RDA qui ont abouti, entre autres, au redimensionnement des délégations, avec la redéfinition de nouveaux ressorts territoriaux.

Cette nouvelle organisation a permis aux délégués départementaux et communaux de notre zone, d’être plus proches des populations, à l’écoute de leurs préoccupations, de les informer régulièrement sur la marche du Parti, de les sensibiliser et de leur communiquer les mots d’ordre du PDCI-RDA.

Votre vision, Monsieur le Président, d’un PDCI-RDA moderne et toujours plus conquérant, a aussi permis d’engager l’identification, l’immatriculation des militants, et d’étoffer considérablement le personnel politique du Parti.

Par ailleurs, il importe de mentionner le recrutement de nombreux nouveaux militants et sympathisants, aussi enthousiastes et déterminés les uns que les autres, dont une frange importante de jeunes en âge de voter, sensibilisés à l’impérative nécessité de se faire établir des Cartes Nationales d’Identité et de s’inscrire sur la liste électorale.

Votre leadership, Monsieur le Président, a conforté les militants, les vrais, dans leur conviction d’un PDCI-RDA indestructible, incorruptible et continue de séduire de nouveaux adhérents.

Cette stratégie s’est avérée payante et efficace, permettant au Parti de déjouer les manœuvres machiavéliques et acharnées de liquidation judiciaire du PDCI-RDA, doublée de traitrises, et de trahisons en cascades programmées. 

Au demeurant, le travail d’encadrement de terrain a apporté au Parti, de bons résultats aux élections municipales et régionales, scrutin du 13 octobre 2018 nonobstant les conditions et l’environnement hostiles créés par le pouvoir et la Commission Electorale Indépendante.

Monsieur le Président, en déclarant que l’année 2019 est une année charnière et décisive, vous nous prépariez à parfaire notre marche pour la reconquête du pouvoir d’État en 2020.

Les Délégués communaux et départementaux du PDCI-RDA de la zone centre voudraient vous assurer que le travail de terrain continuera jusqu’à la victoire finale. Ils sont, avec l’ensemble des militants, en ordre de bataille et demeurent attentifs à toutes les instructions que vous voudriez bien leur donner.

Relativement à l’actualité politique, nous avons noté l’intrusion du pouvoir d’État dans le fonctionnement normal des partis politiques, instrumentalisant au passage le pouvoir judiciaire.

Le débauchage inélégant de cadres et élus du PDCI-RDA, pour le compte du nouveau Parti à l’existence légale douteuse, n’est pas de nature à apaiser les tensions.

Malgré cette attitude inattendue de certains de nos ex-alliés, et habité par le souci constant de la recherche de la paix et du bien-être de vos concitoyens, Monsieur le Président, vous avez engagé le PDCI-RDA dans des négociations avec le gouvernement en vue d’aboutir à une réforme profonde de la Commission Électorale Indépendante, gage d’élections libres et transparentes pour éviter à la Côte d’Ivoire les affres d’un passé récent douloureux dont seuls les ennemis du peuple demeurent nostalgiques.

Dans l’attente de l’adoption d’un mode opératoire consensuel pour la conduite de ces négociations, vous avez reçu, comme à l’accoutumée, dans un cadre normal, à votre résidence privée, une délégation venue vous saluer, vous remercier du don de soi dont vous faites montre continuellement et vous exprimer son soutien.

Partageant les préoccupations des populations ivoiriennes que vous écoutez constamment, vous avez relevé entre autres, des questions de tourments réels dans la vie de la nation, en vous exprimant sur les épineux problèmes de l’orpaillage illégal à grande échelle, de la fraude massive sur la nationalité et des conflits intercommunautaires récurrents, liés au foncier rural.

Cette alerte de sensibilisation et d’éveil des consciences qui vous aurait valu des qualificatifs glorieux en d’autres temps, a par contre suscité des interprétations tendancieuses, des menaces à peine voilées et des agissements d’un autre âge.

Et pourtant, Monsieur le Président, ces faits sont d’une si cruelle vérité qu’ils ont maintes fois fait l’objet de communiqués du Conseil des Ministres sans toutefois connaitre un traitement adéquat, et que les chaines de télévision étrangères ainsi que l’Union Européenne diffusent de nombreux documentaires y relatifs.

Nul n’est donc besoin d’en rechercher les preuves ailleurs.

Au regard de ce qui précède :

-Considérant que le PDCI-RDA ne saurait laisser détruire ce qu’il a patiemment et obstinément construit, la Côte d’Ivoire moderne et démocratique ;

-Considérant que le Président Aimé Henri Konan BEDIE demeure le prototype achevé de la fabrique Félix Houphouët BOIGNY et incarne le mieux les valeurs de paix et de cohésion en Côte d’Ivoire ;

-Considérant que c’est au nom de cette paix, que le Président Henri Konan BEDIE et le PDCI-RDA ont soutenu le candidat du RDR aux élections présidentielles de 2010 et 2015

-Certain que le PDCI-RDA est le principal instrument politique que le père fondateur a laissé à sa postérité et qu’il demeure un véritable esprit d’union et d’amour ;

-Constatant que la finesse politique du Président Henri Konan BEDIE a amené le porte-parole du Parti Unifié, à avouer au monde entier l’existence d’un plan programmé de trafic des élections de 2020 ;

Nous, Délégués Départementaux et Communaux de la zone centre

-Reconnaissons que grâce à sa justesse de jugement, à la sagesse et au timing politique du Président Henri Konan BEDIE, le PDCI-RDA a su gérer efficacement les situations de crises digressives suscitées par nos adversaires politiques dans le but d’empêcher la marche victorieuse du Parti vers 2020 ; 

-Condamnons énergiquement les jugements tendancieux et les faux procès faits au Président Henri Konan BEDIE ;

-Exhortons le Président du Parti à continuer de jouer le rôle de premier fils de la nation qui est le sien, en éveillant les consciences sur les dérives d’où qu’elles viennent, en vue de préserver les populations Ivoiriennes éprises de paix et d’hospitalité ;

-Remercions le Président Henri Konan BEDIE d’avoir su alerter l’opinion nationale et internationale à temps, et lui réaffirmons notre indéfectible soutien, notre fidélité sans faille, notre loyauté intemporelle ainsi que notre engagement opiniâtre à œuvrer à ses côtés pour la reconquête du pouvoir d’État en 2020.

-Magnifions le Président Henri KONAN BEDIE pour sa clairvoyance, son courage politique et sa vision d’Homme d’Etat qui font de lui la véritable conscience morale de notre pays et le Garant de la Paix et de la Stabilité ;

-Demandons au Président Henri KONAN BEDIE, dans le souci de l’unité de notre pays, de poursuivre son œuvre de cohésion et de rassemblement des fils et des filles de la Côte d’Ivoire ;

-Invitons les militants et sympathisants du PDCI-RDA à se tenir prêts et mobilisés autour du Président Henri KONAN BEDIE, et à ne pas se laisser détourner de l’objectif principal de 2020 en vue du progrès pour tous et du bonheur pour chacun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici