Accueil Actualité Pdci-Rda Yamoussoukro : Les délégués Yaoura Konan et Kouamé Edouard ont reçu...

Pdci-Rda Yamoussoukro : Les délégués Yaoura Konan et Kouamé Edouard ont reçu leurs attributs, hier

103
0
PDCI-RDA, YAMOUSSOUKRO, NOUVEAUX DELEGUES
Kouamé Edouard a eu les documents afférants à ses nouvelles charges de délégué départemental

Gnrangbé Kouacou Jean, anciennement délégué départemental Pdci-Rda Yamoussoukro, ne sera plus seul dans le combat politique. Désormais, il y a, conformément à la restructuration du parti entamée par le président Henri Konan Bédié, deux autres délégués départementaux nommés qui partageront le travail avec lui sur le terrain. Yaoura Konan Jonas pour l’Akouè Nord et Kouamé Edouard pour l’Akouè Sud seront les principaux animateurs de ces territoires politiques.

Hier, mardi 14 mai, ces nouveaux promus ont été présentés officiellement aux secrétaires de section ainsi qu’aux membres des structures spécialisées. Et ce, à l’occasion de la passation des charges. Qui leur a servi de cadre pour recevoir leurs attributs de délégué à travers la réception des documents. Avant la passation des charges, le désormais délégué communal, Gnrangbé Kouacou Jean, a tenu à faire connaitre l’historique de ces nominations et découpages « Vous êtes là, vous avez répondu massivement à notre appel, cela veut dire que le Pdci a encore ses racines vivantes à Yamoussoukro.Quels que soient les soubresauts, quel que soit ce qui se passera, le Pdci vivra, vivra et vivra à Yamoussoukro et partout en Côte d’Ivoire… » a-t-il, d’emblée dit, avant de poursuivre « Je voudrais vous dire que dans le cadre des restructurations générales que le Président Henri Konan Bédié a voulu entreprendre afin de donner plus de dynamique, plus de chance, plus d’efficacité et de bons résultats dans la bonne gestion du Pdci-Rda ; nous, nous avons échangé ici relativement à la délégation départementale de Yamoussoukro. Nous avons acquis la conviction qu’il faut que nous examinions le partage du travail pour essayer d’intéresser d’autres cadres afin qu’ils viennent aider à la gestion du parti pour de bons résultats comme il a été dit plus haut. Alors, nous avons donc soumis notre délibération au président Henri Konan Bédié et il l’a regardée avec bienveillance avec son Secrétaire exécutif et depuis quelques semaines, il a partagé le travail en créant trois délégations au niveau du département de Yamoussoukro. Je suis heureux de vous le dire et moi-même je suis heureux que ce soit fait ainsi… » s’est-il réjoui avant de souligner « Désormais donc, nous aurons un encadrement plus efficient de nos militants, de nos bases ainsi que les résultats. Parce que l’enjeu de 2020 est très, très, très important car nous devons gagner les élections et nous allons gagner les élections. Et cela part maintenant, l’organisation à la base. Nous sommes les plus nombreux mais si nous ne savons pas nous organiser, cette majorité va être reléguée au troisième plan. Et donc je voudrais dire une fois encore que je suis heureux que le président Bédié ait partagé le travail à Yamoussoukro… », a-t-il relevé avant de faire quelques précisions importantes « Nous allons nous voir souvent ensemble pour que chacun s’inspire de chacun. Je ne suis pas leur patron. Seulement, il m’a été demandé d’être le coordonnateur vu l’expérience que j’ai sur le terrain, c’est tout. D’ailleurs chacun d’eux formera son bureau, fera élire son président de jeunesse, sa présidente des femmes. Ils pourront, à leur convenance, pour un travail de proximité accru, créer d’autres sections et comités de base. La mise en place de vos bureaux composés de 23 membres chacun est une opération qui fera qu’on intéressera beaucoup de cadres. Aussi, ce que je vous demande, c’est de ne pas saisir cette occasion pour régler des comptes. Le parti a besoin d’être solide à la base, que nos petits malentendus politiques ne viennent pas saper le beau travail que nous devons faire. Tendez la main à tout le monde, même à vos adversaires d’hier ; faites en sorte que la maison Pdci se consolide davantage avec la venue de nombreux autres cadres. Parce qu’en 2020, que notre bastion, dans ces deux délégations, reste intact. Dans la commune, nous allons nous battre mais nous savons les terrasser et ils seront encore terrassés. »

Et d’ajouter pour terminer « Je voudrais faire cette précision, nous sommes sur le terrain politique et nous avons des adversaires, notamment le Rhdp. Il y a quelques-uns qui sont partis au Rhdp, nous allons les remplacer et ceux qui n’inspirent pas confiance vu leurs agissements sur le terrain, nous procéderons aussi à leur remplacement sans délai » a-t-il conclu.

J.P.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici