Accueil Actualité Pendant que les écoles ivoiriennes se meurent : Le Premier ministre...

Pendant que les écoles ivoiriennes se meurent : Le Premier ministre en campagne pour une école Française

397
0

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a, dans un tweet, appelé à voter pour les architectes qui ont réalisé le gymnase du lycée Blaise Pascal d’Abidjan, un établissement Français. 

Sur Twitter, le Premier ministre ivoirien a appelé à voter pour le gymnase du lycée Blaise Pascal d’Abidjan, en compétition pour le Prix “ Building Of the year 2020’’ de la plus belle réalisation architecturale. « Le Gymnase du Lycée Blaise Pascal d’Abidjan est en compétition pour remporter le prestigieux Prix Building Of The Year 2020 de la plus belle réalisation architecturale. Votons tous pour les architectes ivoiriens Koffi et Diabaté qui ont réalisé ce joyau », peut-on lire dans la publication.

Si l’on peut comprendre que le Premier ministre apporte son soutien à deux architectes ivoiriens, l’on peut aussi se poser des questions sur la situation des infrastructures sportives et socio-éducatives dans les établissements scolaires de Côte d’Ivoire. De plus, ce soutien au gymnase d’une école française intervient quelques jours après que celui du lycée scientifique de Yamoussoukro, un prestigieux établissement public ivoirien en ruine, ait été emporté par les flammes. En juillet 2019, la ministre de l’éducation nationale avait annoncé que ce lycée serait bientôt réhabilité. En septembre, le Président de la République a fait savoir que la réhabilitation démarrera cette année. 

En attendant, plusieurs écoles primaires, collèges et lycées publics du pays sont dépourvus d’équipements et d’infrastructures. Les conditions dans lesquelles les élèves prennent les cours, pratiquent le sport et les autres activités socio-éducatives sont indignes.

La participation du gymnase d’un lycée ivoirien au Prix « Building Of the year 2020 » n’aurait-elle pas été une belle vitrine de promotion pour l’école ivoirienne?

Doho Rodolphe Claver

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici