Accueil Actualité Port-Bouët : Une partie du marché en feu. Désarroi total chez les...

Port-Bouët : Une partie du marché en feu. Désarroi total chez les commerçants

324
0
Une vue du marché en flamme

Un incendie a ravagé une partie du marché de Port-Bouët, très tôt ce matin, a rapporté à Lereveil.net des habitants de la commune balnéaire.

C’est aux environs de 2 heures du matin qu’un incendie s’est déclaré dans le marché principal de la commune de Port-Bouët, précisément dans l’espace qui fait face au commissariat de police du 5ème arrondissement. Selon les témoignages recueillis sur place, c’est l’odeur des marchandises en flamme qui a attiré l’attention des gens.

 « il devrait être 2 heures quand j’ai senti une odeur de brûlé. Au début, j’ai pensé que c’était chez moi ou chez le voisin. Mais après vérification, le voisin et moi, nous sommes allés à mon balcon et c’est là que nous avons vu les flammes au dessus du marché, côté commissariat », nous a expliqué un habitant d’un des immeubles qui jouxtent le marché.

Selon lui, les premiers arrivés sur les lieux sont les policiers. Mais impuissants face aux flammes, ils ont dû faire appel aux pompiers. Ces derniers arrivés sur les lieux ont été confrontés à un problème d’eau.  « Les bouches d’incendie étaient inutilisables. Donc les pompiers ont dû retourné pour chercher de l’eau, avant de revenir éteindre », poursuit notre interlocuteur. Une autre source rapporte que les pompiers français du 43e Bataillon d’infanterie de marine (43ème Bima) sont venus à la rescousse. 

Heureusement, le feu a été circonscrit.  Toutefois, une partie du marché a été ravagée par les flammes. Jusqu’à 11 heures, avant que nous quittons les lieux, la fumée était encore visible dans la zone du sinistre. Par ailleurs, tôt le matin, le maire Sylvestre Emmou s’est rendu sur les lieux pour se rendre compte de la situation. 

Des commerçants désemparés

Suite à cet incendie, toute la zone du marché à été bouclée par les policiers. Objectifs, empêché tout accès au site et éviter les pillages, comme c’est souvent le cas en pareille circonstances. Autour du marché, des commerçants dans le désarroi, observe de loin les activités de pompiers et des agents de police.

Ce matin, comme tous les autres, ils espéraient écouler leurs marchandises. Mais ce ne sera pas le cas. Un manque à gagner énorme qui les plonge dans la tristesse.  « On ne peut pas vendre aujourd’hui, on ne peut même pas vérifier si nos affaires sont en place », s’indigne une commerçante. Une autre, dont l’étale est situé en plein cœur du marché, donc hors de la zone d’incendie craint ne pas pouvoir rentrer chez elle avec le moindre centime.  « Comment on va faire aujourd’hui ? Si on ne peut pas travailler on va faire comment ? », questionne-t-elle.

En attendant le réouverture du marché, certains commerçants se sont installés aux alentours et proposent leurs marchandises à leurs clients.

Par Eustache Gnaba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici