Accueil Actualité Présidentielle 2020 : Bessi M’Bouké Benjamin prend acte du rejet de sa...

Présidentielle 2020 : Bessi M’Bouké Benjamin prend acte du rejet de sa candidature

64
0

La liste des présidentiables pour le scrutin du 31 octobre est connue. La candidature de 4 des 44 personnalités a été validée par le Conseil constitutionnel. Parmi les recalés, Bessi M’Bouké Benjamin, candidat indépendant et président du Mouvement pour une Alternance Démocratique en Côte d’Ivoire (M.A.D.CI).

Le leader du M.AD.CI a réagi à la non-validation de sa candidature. Bessi M’Bouké Benjamin ne cache pas son amertume. Il estime que cette décision ne doit pas être contestée. « En tant que citoyen respectueux des symboles de l’État et donc de ces institutions, je prends acte et je m’aligne à cette décision », a-t-il indiqué, lors d’une conférence de presse jeudi, à Cocody (Abidjan).

Donnant les motifs du rejet de sa candidature Bessi M’Bouké Benjamin a déclaré ceci : « Hélas !!! Cet élan démocratique, ce dynamisme pour la promotion de la qualité de vie et donc du nivellement de l’espérance de vie des populations ivoiriennes a été freiné par la décision de la Conseil constitutionnelle en date du lundi 14 septembre 2020, invalidant ma candidature au motif d’avoir produit un certificat de régime fiscal et une attestation de situation fiscale signés par le receveur des impôts en lieu et place de l’attestation de régularité fiscale signée par le directeur général. Je puis vous dire que nous tombons, mais avec les armes à la main », a-t-il expliqué.

Pour terminer, Bessi M’Bouké a tenue à exprimer toute sa reconnaissance aux différentes institutions. « Je voudrais marquer un point d’honneur à remercier ces différents institutions que sont la CEI et le Conseil constitutionnels pour la diligence avec laquelle les dossiers de candidatures ont été traités ».

Rappelons que Le Conseil constitutionnel a validé seulement 4 des 44 candidatures déposées pour la présidentielle d’octobre prochain. Outre celle du président sortant, Alassane Ouattara, celles de Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouadio Konan Bertin ont été acceptées.

Par SOSSIE STEPHANE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici