Accueil Actualité Royaume Baoulé- Médard Kouassi, chercheur et auteur spirituel : « L’occupation du...

Royaume Baoulé- Médard Kouassi, chercheur et auteur spirituel : « L’occupation du trône actuellement est illégale »

64
0
ROYAUME BAOULE, MEDARD KOUASSI, CHERCHEUR ET AUTEUR SPIRITUEL
Médard Kouassi, chercheur et auteur spirituel

Prenant part à la 11ème édition du Salon international du livre d’Abidjan (Sila) qui se déroule du 15 au 19 mai 2019 au palais de la culture à Treichville, Médard Kouassi, chercheur et auteur spirituel, présente 4 ouvrages sont dont ‘’L’histoire de la reine Abla Pokou’’.

De passage à son stand le mercredi 15 mai, il a déchiré la version de cette histoire avant de faire des révélations sur l’accession au trône. « Justement, j’en ai parlé. Ce que j’ai écrit n’est pas ma position, c’est la position d’origine. Le roi des Twi nous a dit clairement que le trône des Baoulé ne peut pas être occupé par une femme. L’occupation du trône actuellement est illégale. Parce que c’est soit le fils de la reine-mère, soit son neveu qui peut occuper le siège royal. Il y a deux sièges. Il y a le siège de la reine-mère qu’on appelle la Téma, qui est occupé par la reine-mère, et le siège du roi qui est occupé par son fils ou son neveu. La reine ne peut pas occuper les deux sièges à la fois. C’est illégal. Il y a l’ancien ministre Paul Akoto Yao qui a bien expliqué cela. Et c’est cela la réalité à la source » a-t-il soutenu avant de mettre les historiens devant leur responsabilité.

« On l’appelle ici Abla Pokou mais en réalité, c’est Abla Pokoua. Je suis allé à la source. J’ai trouvé des données réelles pour venir les présenter au public. L’histoire de la reine Abla Pokou, nous l’avons entendue à l’école. Elle aurait sacrifié son enfant pour pouvoir traverser le fleuve Comoé. La réalité n’est pas cela. La reine Abla Pokou n’a jamais eu d’enfant. Donc ce n’est pas son enfant qu’elle a sacrifié. C’est plutôt l’enfant de sa nièce. C’était plutôt une jeune fille pubère qui a été sacrifiée. C’est Akoua Boni qui est celle qui a organisé le royaume Baoulé à partir de Sakassou. La reine Abla Pokou elle-même n’a jamais mis les pieds à Sakassou. Elle n’a pas non plus été ensevelie à Sakassou. C’est sa nièce Akoua Boni qui a été ensevelie à Sakassou. Et c’est le royaume qui est devenu Sakassou, c’est-à-dire, ‘’Sur la dépouille’’. Ce n’est pas la dépouille de la reine Abla Pokou mais celle de sa nièce » a-t-il indiqué en rassurant sur la qualité de ses sources. « Je tiens ces informations de la source. Je suis allé dans le village de la reine Abla Pokou, N’suta Ashanti (Ghana), où j’ai séjourné cinq jours avec le roi des Twi, d’où sortent les Baoulé. J’ai parcouru aussi toute la Côte d’Ivoire, pour recueillir les informations.  Par exemple, on a à Botro la dynastie des Totogra, que tous les Baoulé connaissent, ils détiennent les informations qu’il faut.  Je suis allé à Bomizambo, localité qui a reçu en premier la reine Abla Pokou. Elle a traversé toute la Côte d’Ivoire, c’est sur ce peuple là qu’elle est tombée. J’ai même fait un parallèle avec tout ce qui avait été écrit et ce que j’ai reçu comme information » a-t-il conclu.

S.A

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici