Accueil Actualité Visite du Président Ouattara dans le N’Zi : Voici les préalables des...

Visite du Président Ouattara dans le N’Zi : Voici les préalables des populations

26
0

Du 25 au 28 septembre, le Chef de l’Etat effectuera sa 28e visite d’État dans la région du N’Zi, a annoncé le ministre de l’Administration et de la décentralisation, Sidiki Diakité, au cours de la rencontre qui s’est tenue hier mercredi 11 septembre 2019 à l’hôtel du District au Plateau.

Au dire du ministre de la Décentralisation, ce genre de visite a permis la construction et la réhabilitation de nombreuses infrastructures.Le programme de cette visite, selon le ministre, débutera par Dimbokro qui aura son premier conseil des ministres le 25 septembre 2019. Par la suite, des meetings se tiendront  à Bocanda, à Kouassi-Kouassikro avec un meeting de clôture à Dimbokro.

« Cette visite d’État dans cette région ne doit ressembler à aucune autre, car c’est cette terre qui a vu naître le Président de la République » a-t-il dit A l’annonce de cette nouvelle, les populations se sont exprimées pour dire leur joie de recevoir le président de la République, après plusieurs rendez-vous manqués. Des voix se sont de plus en plus élevées pour dire leurs inquiétudes que cette visite n’apporte rien de concret à la région.

A ce propos, le maire Rhdp de Bocanda, Kramo Kouassi, a interpellé le ministre des Infrastructures à qui il a demandé de rassurer les populations quant à la résolution effective des problèmes de développement qui minent la région, notamment le problème de route « Malgré la joie exprimée par les populations dans cette salle, des attentes et des interrogations demeurent.

Habituellement, avant les visites d’Etat, on voit des engins partout. Or, ce n’est pas le cas pour la région du N’zi. Alors, que le ministre de l’Equipement, Amedé Kouakou, nous rassure quant au sort de la route Dimbokro-Bocanda » a-t-il dit. La députée Bobi Assa a renchéri pour dire au ministre Amedé de se préparer face à l’immensité de la tâche qui l’attend en matière de route « Monsieur le ministre, il faudrait bien attacher la ceinture parce que vous aurez beaucoup à faire » a-t-elle suggéré. A cela, le ministre Amedé a répondu que toutes les routes de la région seraient réhabilitées pour permettre aux populations de se déplacer pour accueillir le chef de l’Etat.

« Cependant, je ne peux pas vous en dire plus » a-t-il affirmé arguant que seul le président de la République peut annoncer des projets d’envergure. La ministre de la Famille, de la femme et de l’enfant, Ly Ramata, N’Guessan Koffi Lataille, secrétaire d’État chargé des Logements sociaux, Bilé Diemeleou, maire de Dimbokro ont indiqué qu’ils sont à pied d’œuvre pour la réussite de cet événement.

FRANÇOIS KONAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici