Accueil Actualité Yamoussoukro : Des membres d’un gang redoutable arrêtés par la police

Yamoussoukro : Des membres d’un gang redoutable arrêtés par la police

474
0

La brigade criminelle de la préfecture de police de Yamoussoukro a mis, récemment, hors d’état de nuire plusieurs malfrats.

Le mardi 18 juin dernier, la police de Yamoussoukro a mis fin au règne d’un groupe de bandits de grand chemin. C’est avec la collaboration de la police de Bouaflé que cette opération d’envergure a été menée avec succès. En effet, ce jour-là, les hommes du Commissaire Kouamé Gnezale, de la police criminelle, ont interpellé le nommé Dagbo Drama Cyrille Désiré alias Innocent, membre d’un gang qui sévit dans la région. Celui faisait objet d’un mandat d’arrêt émis par le tribunal de Bouaflé.

Recherché, il a donc été arrêté à la grande gare routière de Yamoussoukro, en compagnie d’un de ses acolytes, Koné Ladji. Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, à savoir les vols de motos, téléviseurs à écrans plasma et ordinateurs, Dagbo Drama Cyrille Désiré est vite passé aux aveux. Il n’a pas du mis du temps à citer ses complices basés à Bonzi, dans la Sous-préfecture de Bouaflé.

Sans attendre, les fins limiers, conduits par le Lieutenant Bahibo Maxime, débarquent ce même jour dans ledit village, où ils arrêtent Sawadogo Adama dit Adamo, Sawadogo Issouf, Barry et Jacob, tous domiciliés à Bonzi. 

Pour ratisser large et mettre hors d’état de nuire ces hommes sans foi ni loi, qui sévissaient dans cette zone où l’orpaillage clandestin fait rage, Sawadogo Adama et Sawadogo Issouf ont été conduits à Yamoussoukro pour enquêtes plus approfondies. Tandis que les autres ont été laissés entre les mains des éléments du commissariat de Bouaflé.

Notons que les actes criminels de ces bandits de grand chemin sont connus des populations, qui ont dénoncé les braquages à mains armées de ceux-ci sur les différents axes routiers de la région. 

Le préfet de police, le commissaire divisionnaire, Binaté Youssouf, a salué cette opération et exhorté les populations à plus de coopération avec les éléments des forces de sécurité.  

Jean Paul Loukou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici