Accueil Actualité Lutte contre le cancer du sein : Echo Médias plaide pour une...

Lutte contre le cancer du sein : Echo Médias plaide pour une « prise en charge totale »

217
0

Initié par l’ONG Echo Médias-MSSC (mes seins sans cancer), l’ouverture de la cinquième édition des journées de mobilisation des médias contre le cancer du sein (JMMC), s’est tenue le vendredi 22 octobre 2021. Cette rencontre dont le thème est « Le cancer du sein se guérit », a eu lieu à l’amphithéâtre de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody.

A cette journée de mobilisation, Leah Muriel Guigui, présidente de l’ONG Écho Médias-Mssc, invite l’Etat de Côte d’Ivoire à s’impliquer d’avantage dans « la prise en charge totale des malades du cancer » qui touche des milliers de femmes. « Nous souhaitons que l’Etat de Côte d’Ivoire mette en place une vraie politique de prise en charge totale, psychologique et financière comme cela se fait dans d’autres pays afin d’aider nos parents qui ont des difficultés, car le protocole de soin coûte assez cher », a-t-elle déclaré.

A Cette 5e édition placée sous le thème « le cancer se guérit ». La Directrice du centre national oncologie médical et de radiothérapie Alassane Ouattara, Professeur Judith Didi-Kouko Coulibaly, a égrainé les différentes mesures de prévention du cancer du sein. Selon Professeur Judith Didi-Kouko Coulibaly, « le cancer du sein se guérit et peut être vaincu ». Par la suite, elle a lancé un appel à toutes les femmes pour subir régulièrement un contrôle gynécologique, avant d’insister sur l’importance d’intégrer la psycho-oncologie dans le traitement de cette maladie.

« Chaque jour, plusieurs femmes sont confrontées à un diagnostic du cancer du sein et entament leur long et éprouvant combat en vue de la guérison. Elles doivent savoir que cette guérison est possible et qu’elle est facilitée par un bon diagnostic et un traitement correct. Je lance donc un appel à toutes les femmes jeunes et moins jeunes pour subir régulièrement un contrôle gynécologique et une mammographie (…) comme le meilleur moyen de dépister de façon précoce le cancer du sein », a-t-elle ajouté.

Présente à cette cérémonie, la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, Nasseneba Touré, a félicité les organisateurs de cet événement et la présidente d’Echo Médias, Léah Muriel Guigui, affirmant que le thème retenu pour cette édition le cancer du sein se guérit est évocateur et espérantiste. Notons que, le cancer du sein est un véritable problème de santé publique. En effet, avec un taux de mortalité estimé à près de 75%, cette maladie touche actuellement 12 000 personnes en Côte d’Ivoire, et 2500 nouveaux cas sont enregistrés chaque année.

Par SOSSIE STEPHANE