Accueil Actualité Election à la Mugefci : Une nouvelle association créée pour soutenir Dr.Kamara...

Election à la Mugefci : Une nouvelle association créée pour soutenir Dr.Kamara Laurence

222
0

Les élections à la tête de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) bat son plein. Soucieux et désireux d’élire un nouveau président, les professionnels de la santé ont lancé, une nouvelle association dénommé ‘’la marée blanche’’. Ce pour soutenir Dr Kamara Assetou Laurence, candidate au poste de président(e) du conseil d’administration de la Mugefci.  C’était le samedi 6 novembre 2021, à l’Amphithéâtre de l’INFAS du CHU de Treichville.

 Dr.Kamara Assetou Laurence en tête de liste du Groupe Solidarité-Egalité (GSE) peut compter sur le soutien des professionnels de la santé lors de l’élection à la Mutuelle générale des agents et fonctionnaires de l’État de Côte d’Ivoire. C’est justement pour cela qu’une ‘’Marée Blanche’’ composée des professionnels de la santé a été lancée, ce samedi 6 novembre 2021. Pour la circonstance, l’amphithéâtre de l’INFAS du CHU de Treichville s’est avéré trop exigu pour contenir les professionnels de la santé.

Pour Maka Gabin, président de l’Association nationale des infirmiers et infirmières de Côte d’Ivoire (ANIICI) et l’un des initiateurs de la ‘’Marée Blanche’’, ce mouvement de soutien englobe tous les agents de la santé, à savoir, les médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes, techniciens, ingénieurs, inspecteurs, aides-soignants, auxiliaires de santé. « Ils ont décidé de s’unir pour le bien-être des mutualistes », a-t-il lancé, avant de mettre en lumière le travail abattu par l’équipe du PCA de la MUGEFCI, Mesmin Komoé. Il a laissé entendre que les professionnels de la santé ont décidé de s’inscrire dans la continuité. Celle -ci a un nom : Dr Assetou Laurence Kamara. Il a été succédé au pupitre par Mme Ouattara Kileypha, présidente de l’Association nationale des aides-soignants et auxiliaires de Côte d’Ivoire (ANAASCI) qui a demandé à ses pairs de sortir massivement pour aller voter Dr Kamara Assetou Laurence pour que « le corps médical soit rehaussé »

Par la suite la candidate Dr.Assetou Laurence Kamara a pris la parole pour faire savoir qu’elle a le profil de l’emploi. « Il y a une différence entre le décideur qui sait et le décideur qui dépend de quelqu’un qui sait. On ne peut pas avoir un décideur qui sait, qui veut prendre les rênes de la mutuelle et aller se mettre derrière un décideur qui dépend de quelqu’un qui sait », a-t-elle dit, avant de dire comment elle a été choisie le Groupe Solidarité-Egalité : « C’est suite à cela que le comité d’arbitre a pensé qu’il serait bon, sur les 12 candidats qui se sont présentés, pour prendre la relève de Mesmin Komoé, d’avoir un agent de santé à la tête. Qui plus est, est une femme. Parce qu’on n’a jamais eu de femme à la tête de la mutuelle. Nous allons faire en sorte de la mettre comme tête de liste. Voilà comment je me retrouve à la tête du groupe GSE, en ce qui concerne les élections ».

Poursuivant Dr.Assetou Laurence Kamara a souligné que « la MUGEFCI a besoin que vous vous impliquiez dans son fonctionnement pour qu’elle soit beaucoup plus efficace et plus performante. Moi, je vous fais la cour pour que vous vous impliquiez pour changer ce qui se passe à la MUGEFCI. Tout le monde se plaint. Quand on se plaint, on parle souvent des médecins, des infirmiers et infirmières…Etant donné que c’est ce personnel qui fait les prescriptions, tout le monde s’en plaint. Donc chers frères, chères consœurs, chers confrères, chers collègues, le moment est venu, après les fondations qui ont été posées, de redorer le blason de la MUGEFCI, de donner les prestations de qualité aux mutualistes », a-t-elle indiqué.

A l’en croire, la mutuelle a besoin aujourd’hui d’une excellente qualité des prestations. « Les fondations sont déjà là. Il a déjà mis les piliers. Il reste maintenant à apporter cette qualité aux prestations, mais il y a d’autres qui veulent nous ramener en arrière. Ne vous laissez pas distraire. La MUGEFCI, c’est notre seul outil de solidarité qui existe…Non seulement, nous sommes mutualistes, mais aussi nous sommes prestataires. S’il n’y a pas de prescription, il n’y a pas de MUGEFCI. Donc nous avons une double qualité. Et je voudrais que vous en preniez conscience aujourd’hui », a-t-elle fait savoir.

Par SOSSIE STEPHANE