Accueil Actualité Côte d’Ivoire : Limitation des mandats : Me Kouamé Kouassi Patrice, « Que la limitation...

Côte d’Ivoire : Limitation des mandats : Me Kouamé Kouassi Patrice, « Que la limitation des mandats soit effective … »

289
0

Président de l’Assemblée générale élective (Age) de l’Association des élèves et étudiants du Grand centre (Aeegc), qui a eu lieu le week-end dernier, Me Kouamé Kouassi Patrice dit KKP, s’est prononcé sur le thème central qui a soutenu cette Age, « Le Grand centre face au défi de renouvellement générationnel harmonieux, gage d’un développement socio-économique durable et efficient. », qu’il a reformulé en ces termes « Le Grand centre face au défi de renouvellement générationnel harmonieux, gage d’un développement socio-économique durable et efficient : exemple de l’Association des élèves et étudiants du Grand centre »

Décortiquant ledit thème, il s’est félicité du bon esprit qui prévalait au sein de cette association. Ce qui a poussé les tenants du pouvoir de l’Aeegc à vouloir passer la main après deux mandats « J’avoue que j’éprouve une fierté toute spéciale à l’endroit de votre association, de son président et de son bureau sortant pour les signaux non équivoques et très forts que vous donnez.

Je vais vous délivrer quelques signaux : le premier signal qui est très important c’est que nous sommes à une assemblée générale élective après les deux mandats du Président sortant. Après les deux mandats, vous organisez les élections, ça veut dire que vous respectez les textes de votre association que vous vous êtes donnés librement et cela est très important. », a-t-il fait remarquer d’entrée de propos avant de souligner

« Je suis là, président de cette cérémonie, j’ai 60 ans et les coparrains sont dans la quarantaine. Alors quand je les regarde je dis la relève est assurée. Alors quand on voit l’association des élèves et étudiants du grand centre je le vois un peu comme l’antichambre de l’association de vos parents qui est l’association des élus et cadres du grand centre (Aecgc). Le thème de cette assemblée montre que vous-mêmes vous êtes dans la vision avec notre association l’Aecgc.

Parce que vous êtes la relève de demain, vous êtes les parents de demain et donc au niveau de l’Aecgc quand vous ne serez plus dans l’Aeegc vous serez dans l’Aecgc parce que vous serez devenus des cadres, des élus du grand centre… », a fait savoir l’ex député de Yamoussoukro à cette jeunesse du grand centre.

Revenant sur la limitation des mandats et surtout le respect des textes, Me Kouamé Patrice, a partagé une réflexion menée « C’est important je reviens sur le respect de nos textes ; très souvent nous avons de gros problèmes, c’est le respect de nos textes. Et je reviens encore sur cela pour dire qu’une association qui respecte ces textes est une association qui fait preuve d’une vision par rapport au futur.

J’irai plus loin en dépassant le cadre du Grand centre, en dépassant également le cadre de notre association pour aller à l’échelle nationale. Ce renouvellement générationnel que nous souhaitons tous doit s’inscrire à l’échelle nationale.

J’ai mené une réflexion quand j’étais député et cette réflexion c’était de me poser la question suivante : pour quoi est-ce que le Président de la République de Côte d’Ivoire a un mandat qui est limité à deux alors que tous les autres mandats il n’y a pas de limitation. Quelle est la pertinence dans ces conditions là de savoir qu’un député peut rester éternellement député, qu’un maire peut rester éternellement maire, qu’un président de conseil régional peut rester éternellement président de conseil régional.

Je pense intimement que la loi en Côte d’Ivoire doit être harmonisée de façon à ce que depuis du Président de la République jusqu’aux députés et autres élus, la limitation des mandats soient effective de façon à ce que structurellement et légalement le renouvellement générationnel coule de source… », a-t-il indiqué comme un vœu cher qui mérite que l’on si attarde.

JPL