Accueil Actualité Côte d’Ivoire / Education : La ministre Mariatou Koné crée un cadre de...

Côte d’Ivoire / Education : La ministre Mariatou Koné crée un cadre de dialogue direct avec les agents de son ministère

191
0

La salle de conférences de la Direction des Affaires administratives, financières et du patrimoine du ministère de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a refusé du monde, le mercredi 18 mai 2022; pour cause, les agents ont tenu à lui exprimer leur reconnaissance pour le soutien dont ils ont bénéficié de sa part à l’occasion des mois de jeûnes chrétien et musulman mais aussi et surtout de sa proximité et de l’esprit de famille qui prévaut depuis son arrivée à la maison de l’éducation.

« Madame la Ministre, à votre arrivée, comme tout changement suscite des appréhensions, nous nous interrogions sur la manière de nous mettre à votre disposition pour être utiles à votre projet de redynamisation de l’école ivoirienne. Mais à ce jour, au regard du peu de temps passé à vos côtés, avec votre sens managérial, nous avons vite fait d’être rassurés sur notre partition à jouer dans votre quête permanente de l’excellence »  a indiqué la porte-parole et présidente de la mutuelle des agents de la DAFP, Ayekpa née Mabintou BAMBA.

Poursuivant, elle a relevé le caractère historique de cette visite « En effet, de mémoire d’agent de la DAF, je puis affirmer sans risque de me tromper, que c’est la première fois que nous recevons un Ministre de la République dans cette salle de conférence et c’est également la première fois qu’un ministre nous apporte un soutien durant cette période de jeûne sans distinction aucune ». Très émue par cette surprise, la ministre a insisté sur l’harmonie, l’esprit de famille, la rigueur dans le travail et la solidarité.

Des valeurs qu’elle prône pour relever les défis d’une école ivoirienne de mérite et de qualité dans la transparente et l’équité. Elle a rassuré les agents de sa volonté à œuvrer davantage pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Aussi, les a-t-elle exhortés à privilégier l’intérêt général et à s’inscrire dans la dynamique de l’excellence.

Le processus des États Généraux de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (EGENA) a également été un des points abordés par la Ministre. Elle a indiqué que ce processus n’est nullement un procès mais diagnostic qui permettra d’améliorer les acquis et d’apporter des solutions durables aux maux qui minent notre système éducatif.

JP