Accueil Actualité Côte d’Ivoire / Finale Oxygène festival de Toumodi : Les élèves s’approprient les...

Côte d’Ivoire / Finale Oxygène festival de Toumodi : Les élèves s’approprient les valeurs traditionnelles baoulé

69
0

Lancé le 15 décembre 2021 dernier, les lampions se sont éteints sur la 2è édition d’Oxygène festival de Toumodi.

Ce festival initié par un groupe d’enseignants à l’attention des élèves établissements secondaires de la ville de Toumodi a tenu toutes ses promesses. Au terme de cette compétition dont l’objectif est d’inculquer et de ramener les enfants aux valeurs traditionnelles donc se ressourcer aux valeurs culturelles du terroir baoulé a vu le collège Senghor, avec son groupe « Ôyofè groupe », remporter le grand prix « Kouakou Yao Germain », le vendredi 20 mai dernier, avec la danse traditionnelle « Adjémlé ».

Cinq disciplines étaient au cœur de cette finale qui a vu la participation de 03 établissements à savoir le Lycée Camille Alliali, l’école catholique St Michel et le collège Senghor. Le dessin appliqué, le prix Diby Attoungbré est revenu à l’élève Wayou Billy du lycée Camille Alliali, pour ce qui concerne le tissage pagne baoulé, au niveau de la lecture c’est Kouadio N’dri Nahomie, du lycée Camille Alliali qui a enlevé la palme d’or avec 82 points sur 100. Pour ce qui est de la poésie Koffi Kouassi Daniel de Camille Alliali qui l’emporte avec 76 points sur 100.

Traduisant ses sentiments, le Directeur général des Infrastructures routières, Kouakou Yao Germain, parrain de la 2è édition dudit festival, a fait noter « C’est une activité de retour aux sources pour valoriser nos cultures, nos danses traditionnelles et nos techniques culturelles. C’est aussi une façon d’amener nos enfants, nos élèves à apprendre à connaître la culture et à se former parce que un peuple sans culture est un peuple qui part à sa perdition. Je pense donc qu’en organisant et en acceptant de parrainer ce festival c’est d’amener les uns les autres à porter un regard important sur la culture, sur son développement.. », a-t-il souligné avant de partager le secret espoir de voir ce concours s’étendre à toutes les écoles de la région du Bélier.

L’année scolaire tirant à sa fin, Kouakou Yao Germain, patron des infrastructures routières a prodigué de sages conseils aux apprenants et souhaité une bonne chance à ceux d’entre eux qui seront soumis aux examens à grand tirage « L’année académique tirant allègrement à son terme, je voudrais me réjouir de vos bons résultats et vous féliciter pour vos performances. Pour certains d’entre vous qui ont éprouvé quelques difficultés, je vous demande de ne point baisser les bras et de vous armer de courages pour les surmonter.

Pour tous ceux et toutes celles qui auront à affronter les examens à grands tirages qui pointent à l’horizon, je voudrais spécialement vous souhaiter une très bonne chance et prier Dieu pour que vous réussissez tous à ces épreuves et faire la fierté de vos parents ! Mes chers enfants, mon vœu le plus cher est que vous soyez des modèles ! Donnez-nous toujours et encore des raisons d’être fiers de vous ! », a-t-il indiqué non sans oublier de rendre un vibrant hommage à son ainé le ministre Patrice Kouamé, Président de la cérémonie, représenté par Séraphin Koffi et à son frère Diby Attoungbré patron du groupe « Horizon Média », parrain de la première édition d’Oxygène festival.

JEAN PAUL LOUKOU