Accueil Actualité Côte d’Ivoire / Coopération italo-ivoirienne : Les deux pays mettent à jour leur...

Côte d’Ivoire / Coopération italo-ivoirienne : Les deux pays mettent à jour leur relation économique

44
0

Dans le cadre du développement des relations économiques entre l’Italie et la Côte d’Ivoire, le ministère des Affaires étrangères italien a organisé, en collaboration avec l’Agence pour le commerce extérieur, un forum à Abidjan sur le thème : « Italie Côte d’Ivoire : Renouer le partenariat bilatéral».

Ce forum a eu lieu le 14 juin 2022, à Abidjan-Plateau. Dédiée à la mémoire du jeune Ambassadeur d’Italie, Luca Attanasio, tué le 22 février 2021, en République Démocratique du Congo, cette initiative (Initiative Attanasio) lancée par le ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale vise à renouer ou renforcer le partenariat économique de l’Italie avec prioritairement 3 pays africains : le Kenya, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

« On a décidé de privilégier la Côte d’Ivoire pour le lancement de cette initiative compte tenu du rôle de premier plan d’Abidjan dans le cadre de l’UEMOA et dans la sous-région. La Côte d’Ivoire est le premier pays de l’UEMOA en termes d’investissements directs de l’étranger, en termes d’exportation et en général de croissance économique », a expliqué SEM Arturo Luzzi, ambassadeur de l’Italie en Côte d’Ivoire.

Selon le diplomate, le pays est devenu l’un des 4 pays les plus performants du continent africain. «La Côte d’Ivoire a désormais une vivacité économique très remarquable», avec «une stabilité institutionnelle» a-t-il justifié. Et à SEM Arturo Luzzi d’ajouter « les rapports de la Côte d’Ivoire avec l’Italie et l’Union Européenne sont excellents.

Nous souhaitons développer des partenariats forts avec les sociétés ivoiriennes », a dit SEM Arturo Luzzi qui s’est dit ravi de la présence des institutions, agences publiques et des associations professionnelles et sectorielles du secteur privé ivoirien. Pour l’ambassadeur Cissé Seydou, Représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès de la Fao, du Fida et du Pam, ce forum vise à renforcer la coopération entre les deux pays.

«C’est pourquoi nous saluons la tenue de ce forum qui devrait nous conduire au renforcement de la coopération italo-ivoirienne aussi bien dans l’agro-industrie que le Btp », a-t-il soutenu. Dr N’Guettia René, directeur de cabinet adjoint du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a fait savoir que la Côte d’Ivoire n’a pas de contrats de partenariat avec l’Italie dans le domaine de l’agriculture pourtant l’Italie est un pays important aussi bien dans l’industrie que dans l’agriculture.

« La guerre en Ukraine nous a démontré que la globalisation fragilise les économies nationales. Pour répondre à cette problématique, il nous faudra donc produire et transformer localement pour assurer une sécurité alimentaire à nos populations. C’est pourquoi ce partenariat entre la Côte d’Ivoire et l’Italie est le bienvenu pour nous aider à intensifier nos productions et transformer nos produits localement », dira-t-il…

Selon Touré Fama, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, les échanges économiques entre la Côte d’Ivoire et l’Italie, entre 2017 et 2020, sont passées de 125 milliards de FCfa à plus de 175 milliards FCfa, au niveau des importations.

JEAN PRISCA