Accueil Actualité Côte d’Ivoire / Etablissement bancaire : La BNI présente un bilan positif 35,6...

Côte d’Ivoire / Etablissement bancaire : La BNI présente un bilan positif 35,6 milliards FCFA en 2021

61
0

Organisme financier incontournable dans le développement économique de la Côte d’Ivoire depuis plus de 60 ans, la Caisse autonome d’Amortissement devient le 19 Février 2004, la Banque nationale d’Investissement (BNI). Le 30 Janvier 2020, la BNI devient une société à participation financière publique majoritaire avec l’entrée au capital de la CNPS à hauteur de 19,16%.

Depuis le 30 Janvier 2020, sur décision du Conseil des Ministres, la BNI devient une Société à participation financière publique majoritaire avec un capital social de 25,358 milliards. Sur un marché fortement concurrentiel composé de 29 banques, la BNI se classe au 5ème rang parmi les Banques en Côte d’Ivoire. Avec un résultat brut d’exploitation de +11%.

La banque réalise un résultat net de 35,6 milliards Fcfa en 2021. Ces bon résultats ont fait l’objet d’une conférence de presse animée par l’équipe de direction conduite par Directeur général de la Banque nationale d’investissement (BNI), Youssouf Fadiga le jeudi 9 juin 2022, à Abidjan-Cocody au centre intégré de la structure.

Selon le directeur généal. de l’établissement bancaire, « Le Produit net bancaire (PNB), c’est-à-dire tous les revenus retiré des charges d’intérêt, est en hausse de 11% sur la période 2020-2021. Le PNB était à 57,8 milliards Fcfa à fin 2021 contre 52 milliards Fcfa à fin 2020. Le résultat brut d’exploitation ressort à 22,3 milliards contre 20 milliards l’année dernière, soit une hausse de 11% sur la période ».

En insistant sur les performances de banque durant les 11 dernières années. D’un niveau de PNB de près de 12 milliards Fcfa en 2010, avant de connaître des baisses et des hausses pour atteindre une progression d’à peu près 83% sur la période entre 2018 et fin 2021.

Concernant « le résultat net, la tendance est plutôt bonne: 11 milliards en 2019; 17 milliards en 2020 et 36 milliards en 2021. Lorsqu’on regarde le portefeuille de l’État, la BNI a été la banque la plus performante financièrement » fait-il savoir.  Fort de ces bons résultats, la banque s’illustre aussi au niveau des reconnaissances dans le secteur.

La distinction de la Banque dans le cadre de la 3ème édition du Prix d’Excellence de la gouvernance et de la performance des entreprises publiques (trois prix). Le 3ème prix de l’efficacité du Conseil d’administration. Le 1er prix de la performance économique et financière ; le super prix.

Aujourd’hui, la banque présente une couverture de 5 nouvelles agences (Bingerville, 2 Plateaux Vallons, Divo, Port-Bouet et Marcory Résidentiel) et d’une caisse avancée à Touba, portant ainsi le réseau d’agences à 50 unités à fin 2021. En plus de ces actions, il sera pris en compte des axes prioritaires du développement de la banque à travers la mise en œuvre de la politique du genre, de l’accréditation au fonds vert climat, de la gestion efficiente des ressources énergétiques et du projet de création Banque Agricole.

La banque ambitionne de se hisser dans le top 3 du secteur bancaire à a travers un plan très ambitieux dénommé « Performance 2026 » bâti autour de six axes. Dont la mise en place d’une gouvernance et organisation permettant de sécuriser l’exécution du plan. La consolidation des fondamentaux de la banque incluant: La réaffirmation de sa vision, ses valeurs et de son positionnement Le positionnement de la data au centre du pilotage de la BNI Le renforcement du capital humain Le renforcement du « IT Core ».

L’optimisation du modèle opérationnel et l’accélération de la croissance sur ses marchés cœurs. La construction de la banque digitale. L’internationalisation de la BNI de façon stratégique et l’exploitation des synergies avec ses filiales et la mise en place d’une politique RSE.

Jean Prisca