Accueil Actualité Abatta: sécurité, recouvrement, transport Djomo Hyacinthe veut calquer la gestion de la...

Abatta: sécurité, recouvrement, transport Djomo Hyacinthe veut calquer la gestion de la chefferie sur la mairie

126
0

Favoriser une gestion optimale des questions sécuritaires, environnementales, des transports et du recouvrement dans le village d’Abatta. Tel est l’objectif qui justifie le don de véhicule neuf de type 4×4, d’une valeur de près de 28 million de franc FCA, offert le dimanche 11 juillet 2021, aux habitants du village d’Abatta.

Alire aussi : Affaire conflit foncier avec le port autonome d’Abidjan

Un don offert par la chefferie montante avec, à sa tête, le chef Hyacinthe Djomo. C’était à l’occasion d’une cérémonie solennelle de rencontre et d’échanges en langue traditionnelle (Ebrié) qui a enregistré la participation de personnes et d’autorités originaires du village. « Aujourd’hui, c’est un grand jour pour nous, pour tout le village et surtout pour la jeunesse. Je suis à la mairie de Bingerville, donc je travaille dans la décentralisation et je connais un peu la gestion des collectivités.

J’ai pour ambition de calquer la gestion du village sur le modèle des mairies. Avec des véhicules de type 4×4 surmontés de l’arrière pour s’occuper de l’environnement, de la sécurité, du transport et du recouvrement. Aujourd’hui, c’est un pas que nous faisons. Je ne veux plus qu’on calque notre développement sur l’ancien modèle mais avec les nouvelles donnes du développement local. », a fait savoir le chef du village d’Abatta, Hyacinthe Djomo.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est WhatsApp-Image-2021-07-14-at-18.54.00-1-1024x576.jpeg.

C’est fort de celà que le chef Djomo a lancé un vibrant appel à tous les ressortissants du village d’Abatta à une participation active à la consultation populaire qui aura cours le samedi 17 Juillet prochain. Rappelons que cette consultation populaire est très attendue par les partisans de l’un et l’autre. Djomo Hyacinthe, appuyé par le maire de Bingerville, Issouf Doumbia, a invité toute la population à y prendre part.

SOSSIE STEPHANE