Accueil Actualité Côte d’Ivoire : Des mosquées bientôt inscrites dans le patrimoine mondial de...

Côte d’Ivoire : Des mosquées bientôt inscrites dans le patrimoine mondial de l’UNESCO

122
0

Du 18 août au 05 septembre, une mission technique d’évaluation du dossier d’inscription des mosquées en série de style soudanais du nord ivoirien a été conduite en Côte d’Ivoire par monsieur Lassana Cissé, expert de l’ICOMOS (Conseil International des Monuments et des Sites).

Depuis 2015, le Ministère de la Culture et de la Francophonie, à travers l’Office Ivoirien du Patrimoine Culturel (OIPC), a entamé le processus d’inscription des mosquées en série de style soudanais du nord ivoirien sur la Liste du Patrimoine mondial. Le dossier de candidature officielle des mosquées a été transmis le 30 janvier 2020 au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO à Paris. Ainsi donc, démarre la seconde phase de ce processus d’inscription qui est celle de l’évaluation technique par les organes consultatifs de l’UNESCO.

C’est dans ce contexte que s’est déroulée, du 18 août au 05 septembre 2020, en Côte d’Ivoire, la mission technique d’évaluation du dossier d’inscription des mosquées en série de style soudanais du nord ivoirien par Monsieur Lassana CISSÉ, expert de l’ICOMOS (Conseil International des Monuments et des Sites). Cette mission s’est déroulée à Abidjan et dans les localités d’implantation des mosquées : Sorobango (Bondoukou), Nambira (M’Bengué), Kong, Kaouara (Ouangolodougou), Tengréla, Kouto et Samatiguila.

Cette mission avait pour objectifs : voir in situ les huit (8) mosquées de style soudanais de la série proposées pour inscription, avoir des séances de travail avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie, vérifier les trois piliers de la Valeur universelle exceptionnelle (les critères, l’authenticité et l’intégrité, la conservation et la gestion).L’expert a fait plusieurs recommandations au cours de cette mission dans les différentes localités afin d’améliorer le dossier de candidature. Dans l’ensemble, toutes les parties rencontrées se sont réjouies de ces séances de sensibilisation qui leur ont permis de mieux comprendre le projet. Elles ont pris acte de ces informations et ont promis de faire en sorte de protéger ces biens.

Les autorités préfectorales et administratives ont promis de faire en sorte que les dispositions contenues dans le décret de classement de ces biens en série soient respectées. Les communautés, ayant pris la pleine mesure des défis qui les attendent, quant à elles, veilleront à préserver l’authenticité et l’intégrité de ces biens tout en respectant les servitudes. Quant aux élus locaux, ils ont pris l’engagement d’inscrire dans leurs projets de budgets annuels une ligne budgétaire pour l’entretien de ce patrimoine architectural.

Céline Ipou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici