Accueil Actualité Cpi : Les Etats partis à la recherche du « procureur le...

Cpi : Les Etats partis à la recherche du « procureur le plus qualifier » pour remplacer Bensouda

116
0
Fatou Bensouda va quitter son poste en 2021

La course à la succession de Fatou Bensouda est lancée, depuis l’annonce de l’expiration de son mandat. Ce lundi, les Etats partis se sont félicité de la publication de l’avis vacance vacance du poste de procureur de la Cpi.

Après le 15 juin 2021, Fatou Bensouda ne sera plus procureur de la Cour pénal international (Cpi). C’est, en effet, à cette date que son mandat arrive à échéance. Ce lundi, M. O-Gon Kwon, président des Etats partis, s’est félicité de la publication de l’avis de vacance du poste de procureur de la Cpi. Ce, dans une note dont nous avons reçu copie.

« Avec cette annonce, l’Assemblée des États parties, assistée par le Comité sur l’élection du procureur, cherche à attirer les candidats les plus qualifiés au poste de procureur de la Cour pénale internationale. Ce n’est que par un processus transparent et structuré que l’Assemblée sera en mesure d’élire le Procureur le plus qualifié pour la Cour », explique le Sud-coréen dans la note.

S’agissant des critères à remplir par les postulants à la succession de Fatou Bensouda, ils sont contenus dans l’article 42, paragraphe 3, du Statut de Rome. Pour la Cpi, il s’agit d’« assurer une représentation équitable des femmes et des hommes à tous les postes, une représentation des principaux systèmes juridiques du monde pour les postes juridiques et une représentation géographique équitable des postes dans la catégorie des professionnels ».

E.G

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici