Accueil Actualité Élection du président de la CAF : La FIFA s’invite dans le...

Élection du président de la CAF : La FIFA s’invite dans le processus

136
0

Le déroulement du processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF) et les péripéties qui en ont découpées ont-elles poussé la Fédération internationale de football Association (FIFA) à être plus regardante sur les élections à venir concernant toutes ses associations membres ? Tout porte à le croire.

Alors que le jeudi dernier la Commission de gouvernance de la Confédération africaine de football a annoncé la validation des candidatures de Jacques Anouma (Côte d’Ivoire) et Augustin Emmanuel Senghor (Sénégal), et informé l’opinion que celles du Mauritanien Ahmed Yahya et du Sud-africain Patrice Motsepe, allaient faire l’objet d’une « vérification supplémentaire avant une décision finale », la FIFA s’est inviter dans le processus.

Dimanche, l’instance panafricaine a révélé que la faîtière mondiale souhaite être informé de l’évolution du processus. « La Commission de Gouvernance de la CAF devra soumettre, à la Commission de Contrôle de la FIFA, les candidatures reçues pour le poste de président de la CAF, étant entendu que le président de la CAF a vocation à devenir le vice-président de la FIFA. La Commission de Gouvernance de la CAF devra déterminer, avec la Commission de Contrôle de la FIFA, une date d’officialisation dans les plus brefs délais, de la liste définitive de tous les candidats à toutes les élections à savoir :

membres du Comité Exécutif, membres Conseil de la FIFA et Président de la CAF », indique l’instance gouvernante du football africain dans un communiqué, à l’issue d’une réunion du Comité d’urgence tenue en visioconférence, le samedi dernier. Cette réunion, à la demande du président par interim de la CAF, le Congolais Constant Omari, faisait suite à la publication des travaux de la Commission de gouvernance. L’Ivoirien Michel Brizoua-bi, président de la Commission de gouvernance de l’instance panafricaine, a assisté à la séance en qualité d’invité.

Par EUSTACHE GNABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici