Accueil Actualité Fraudes ou irrégularités : La possibilité de dénoncer via internet offerte

Fraudes ou irrégularités : La possibilité de dénoncer via internet offerte

85
0

Les responsables de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) ont procédé, le jeudi 21 janvier 2021, à son siège de la Riviera 3 à la présentation officielle de son nouveau site internet.

Le Secrétaire Général de l’institution, Oumar Ouattara a expliqué que la mise à niveau de ce site s’imposait dans un souci de bonne gouvernance et de transparence dans la gestion des marchés publics. « Après la création de l’ANRMP en 2009, un site internet a été conçu et mis en ligne le 6 janvier 2012. Après 9 ans d’exploitation, nous avons estimé utile de le rendre plus moderne en offrant toutes les facilités de navigation aux internautes tout en prenant en compte les exigences de communication et de diffusion de l’information liée à la commande publique » a-t-il expliqué.

Le président du Conseil de Régulation, Coulibaly Yacouba, a également insisté sur les objectifs visés par la mise en ligne de ce nouveau site internet. « L’ANRMP étant un organisme de gouvernance, elle doit faire preuve de transparence à travers la publication des données, des informations et actes les plus significatifs qui contribuent à la bonne gouvernance du secteur de la commande publique. Aussi la presse nationale et internationale qui, face à des rumeurs, a-t-elle besoin d’aller à la source de la juste et de la vraie information » a dit Coulibaly Yacouba.

Qui a également salué les innovations introduites avec notamment la prise en compte d’un module dédié à la gestion en ligne du quitus de non redevance des marchés publics. Avec ce module, les entreprises pourront désormais adresser en ligne une demande de quitus, mais aussi pour les autorités contractantes d’en vérifier l’authenticité.

Le quitus de non redevance de régulation des marchés publics étant un document exigible pour toute participation à un appel d’offres. C’est dire qu’au-delà du confort dans la navigation, la simplicité et la fluidité qu’offre ce nouveau site, les usagers ont la possibilité de dénoncer des pratiques de fraude ou des irrégularités dans la passation des marchés publics via internet. Ce nouveau site internet qui intervient 9 ans après la mise en ligne du premier, est consultable à l’adresse www.anrmp.ci.
FRANÇOIS BECANTHY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici