Accueil Actualité Gbêkê : Après Mangoua Un militant Pdci de Djebonoua aux arrêts

Gbêkê : Après Mangoua Un militant Pdci de Djebonoua aux arrêts

380
0

Secrétaire de section PDCI-RDA de Djebonoua site 1 de la délégation de Bouaké 3, Yao Kouadio Benoit a été arrêté et gardé à la gendarmerie de Bouaké pour être entendu.

En effet, le procès du président du conseil régional de Gbêkê, Jacques Mangoua,  tenu le 3 Octobre 2019 dernier, a suscité la colère et des manifestations chez les populations dans toute la région, notamment à Djebonoua. Yao Kouadio Benoit, l’un des partisans de Jacques Mangoua, s’est vu, à cette occasion, pris à partie par les forces venues assurer le maintien d’ordre.

Battu et tabassé par ces dernières, il a finalement été blessé gravement à la tête avec une crosse d’arme. Injustement blessé et sous l’effet des douleurs, Yao Kouadio Benoit aurait lancé des propos et fait des postes sur les réseaux sociaux qualifiés de xénophobes et d’irrévérencieux.

Selon des sources sur les lieux, c’est dans la matinée de ce mardi 22 octobre 2019 qu’il aurait été convoqué à la brigade de Djebonoua et aurait, par la suite, été transféré et gardé à la troisième légion de gendarmerie pour être entendu.

Cette situation a vite suscité la colère de ses proches qui, très tôt, ont reçu la visite du sous-préfet de Djebonoua pour calmer les populations afin que cela ne suscite à nouveau des manifestations plus graves.

Un message que les populations de Djebonoua disent avoir entendu mais attendent la suite des événements. Elles ont, dans la soirée de ce mardi, rendu visite au chef de canton pour lui faire le point de la situation.V.S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici