Accueil Actualité Législatives du 6 mars 2021: Abel Doualy, candidat du Pdci-Rda à Séitifla

Législatives du 6 mars 2021: Abel Doualy, candidat du Pdci-Rda à Séitifla

88
0

La délégation Pdci-Rda Vavoua 4, qui couvre la sous-préfecture de Séitifla, a élu le journaliste-écrivain Abel Doualy, à l’état-civil Douali Sro Abel, comme le candidat du parti aux législatives du 6 mars 2021. C’était le samedi 9 janvier dernier sous la présidence du délégué départemental Vavoua 4, Albert Koli Bi. Candidat unique à la candidature, Abel Doualy a fait l’objet d’un plébiscite.

Au terme du vote, il a remercié les membres statutaires du parti et singulièrement le délégué Albert Koli Bi pour son soutien qui a permis cette candidature et cette brillante élection. Il l’a prié de peser de tout son poids afin qu’au Comité paritaire départemental Pdci-Fpi, dont il est membre, le candidat du Pdci-Rda soit le choix de la coalition de l’opposition. Et cela pour principales raisons :
La première raison, c’est que, recevant les 18 chefs de village de sa circonscription le 26 décembre 2020 dans son village pour leur annoncer son intention de se porter candidat aux législatives, Abel Doualy s’est réjoui de ce que les têtes couronnées ont dit attendre cette candidature depuis longtemps.

Celles-ci (têtes couronnées) lui ont fait savoir que, journaliste et personnage public bénéficiant d’un bon carnet d’adresses, les populations ont toujours compté sur lui pour aider la jeune sous-préfecture de Séitifla à amorcer son développement. Mais il n’avait jamais postulé. Il s’était toujours désisté au profit des autres. Le dernier cas fut celui de 2016 au profit du député actuel. Mme Léopoldine Coffie en est témoin. C’est pourquoi, il a expliqué que cette année, c’est le tour des autres frères d’accepter de se retirer à son profit.

Le journaliste a remercié les chefs et leur a expliqué que sans même être député ou maire, il a déjà contribué à plusieurs actions de développement dans la sous-préfecture de Séitifla. Notamment la création, depuis 2016, de Journées socioculturelles qui regroupent chaque mois de février tous les villages dans le cadre de festivités et d’échanges autour des questions de développement.
En 2018, grâce au lobbying auprès des décideurs, avec la mutuelle de son village, la route Séitifla-Vavoua a été reprofilée à la grande joie des populations qui ont toujours décrié le mauvais état de ce tronçon.

Grâce à ce même lobbying auprès du Conseil régional, l’école de son village, la doyenne des écoles primaires publiques de Séitifla créée en 1956 et qui était en désuétude, a fait peau neuve en 2018. Abel Doualy a expliqué aux têtes couronnées de sa circonscription que s’il est élu le 6 mars, il fera davantage comme les populations l’espèrent si bien de sa part. Et que c’est cela le rôle d’un cadre. Et non se couper de ses parents puis apparaître comme du cheveu sur la soupe le temps des élections.

La seconde raison de son plébiscite, c’est que quoique journaliste au groupe Fraternité Matin (1990-2018), il a été fidèle au Pdci-Rda qu’il sert aujourd’hui avec enthousiasme grâce au quotidien Le Nouveau Réveil dans lequel il apporte des contributions. Cela lui a valu d’être nommé membre du mythique Bureau politique du parti en août 2019. Issu d’une famille de tradition Pdci-Rda à Vavoua, il a été élevé par son oncle Botty Bi Botty Jean, ancien chef de canton et premier secrétaire général du Pdci-Rda de Vavoua décédé en 1993.
Abel Doualy est donc un pur produit du Pdci-Rda à qui le devoir incombe de récupérer le siège de député de Séitifla qui était occupé par le doyen Manu Bi Kouéli alors militant du Pdci aujourd’hui au Rhdp. Le Pdci n’aurait pas dû perdre ce siège au profit d’un autre parti comme ce fut le cas en 2016 parce que le député d’alors s’est rendu impopulaire par son manque de dévouement.
P. K

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici