Accueil Actualité Omnisports : La Confejes lance officiellement ces activités

Omnisports : La Confejes lance officiellement ces activités

129
0
Cérémonie de lancement des activités de la Confejes

La Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant le français en partage (Confejes) a procédé au lancement officiel de l’ouverture de ses activités ce lundi 28 juin, à l’INJS à Marcory.

Institution intergouvernementale, la Confejes est un organisme qui œuvre pour la promotion de la jeunesse, du sport et des loisirs au sein de l’espace francophone. Elle œuvre plus spécifiquement dans le développement des activités physiques, sportives et socio-éducatives des jeunes de la communauté. Pour cette session, la Côte d’Ivoire accueille trois activités majeures. Il s’agit de la session annuelle de la Commission consultative permanente sur la formation des cadres (CCPFC), un séminaire de renforcement de capacités en éducation à la paix et à la citoyenneté, en partenariat avec l’ICESCO, et l’Assemblée général de l’outil de travail consultatif de la participation des femmes et des jeunes filles aux activités de jeunesse et des sports (GTCF). Enfin la mission de suivi du Programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes (PPEJ).

Cette cérémonie était présidée par les ministres Mamadou Touré, ministre en charge de la Promotion de la jeunesse et de l’insertion professionnel et du service civique et Paulin Claude Danho, ministre de la promotion des Sports et du développement de l’économie sportive.

Le Secrétaire général par intérim de la Confejes, Modibo Traoré, a traduit la reconnaissance de la Confejes aux autorités ivoiriennes et aussi aux principaux bailleurs pour tout le soutien accordé à leur institution commune et pour leur engagement pour la promotion de la jeunesse et de l’entrepreneuriat en général. « Je félicité également le président du comité technique de l’orientation de promotion des jeunes, Alain Veraguen pour sa rigueur et le professionnalisme avec lequel il conduit chaque année les travaux de cet institut ».

A l’ouverture des travaux, Paulin Claude Danho a rassuré les participants sur la disponibilité du gouvernement de la Côte d’Ivoire à accorder une importance particulière à la recherche, à la formation et l’encadrement de la jeunesse. « Nous devons donc approfondir tous les axes, toutes les pistes pour consolider et renforcer l’éducation des jeunes générations pour bâtir une Afrique forte. Il est évident que pour nous en Côte d’Ivoire, la formation de la jeunesse, l’insertion professionnelle de la jeunesse, la consolidation du service civique, la promotion des sports et le développement de l’économie sportive doivent être le socle pour créer les richesses de demain. Le sport doit être source de création de richesse et création d’opportunités pour les jeunes générations qui tapent à la porte de l’emploi et surtout de la prise en compte de leurs préoccupations essentielles », a souhaité le ministre Danho Claude.

Il faut noter que cette cérémonie a vue la participation de 17 pays francophones. Les travaux se tiendront à Abidjan et à Yamoussoukro.

Ce lancement a été coloré par une démonstration de danse et de Taekwondo par les étudiants de l’Injs.

Céline Ipou