Accueil Actualité Performances du Port autonome d’Abidjan : Les travaux du 2ème Terminal à...

Performances du Port autonome d’Abidjan : Les travaux du 2ème Terminal à conteneur exécutés à 41%

41
0

Constater l’état d’avancement des travaux de reconstruction du 2ème Terminal à conteneur du Port autonome d’Abidjan (Paa), situé non loin du premier, sur une superficie de 37,5 ha. Tel est  l’objectif de la visite de terrain effectuée par Amadou Koné, ministre des Transports sur le chantier du second Terminal à conteneur. Après 9 mois de travaux.

Il était accompagné du secrétaire d’Etat chargé des Transports maritimes Serey Doh et des maîtres d’œuvres. A cette occasion, le ministre Amadou Konéa félicité et encouragé le Dg du Port et ses équipes pour ce projet ‘’ambitieux’’. « C’est un projet ambitieux pour le repositionnement de la Côte d’Ivoire. Et de faire en sorte que, dans les 50 années à venir, il soit un port essentiel et même le plus important. Notre Port demeure le port le plus important. Nous sommes à 22 millions de tonnes de trafic de marchandises pour la partie nationale. On ambitionne, à partir de ces travaux, de passer rapidement à 30 ou 35 millions de tonnes.

Il est donc important que les délais de réalisation soient maintenus. Je suis très heureux » a-t-il déclaré. Pour sa part, Hien Yacouba Sié, Dg du PAA, a insisté sur l’enjeu stratégique de cet important ouvrage. ‘’Ces travaux, quand ils seront achevés, permettront au port, de reprendre sa place de 1er Port de la façade maritime atlantique et 1er Port de la côte ouest africaine. Un Terminal a conteneur est un maillon important. Le 1er Terminal à conteneur traite un million de boîtes/ an. Il reçoit des navires de 3500 boîtes.  Maximum. 

Lorsque le 2ème Terminal à conteneur sera terminé en juillet 2022, il pourra,à lui seul, traiter 1,5 million de boîtes. Et permettra de recevoir des navires avec 14.000 boîtes. La phase d’infrastructures est terminée à 100%. La phase des superstructures est avancée à 41%. L’horizon de finition c’est 2022. A cette date, nous aurons un Terminal à conteneur ultra moderne qui permettra de faire un bond en avant pour les 50 à 100 ans à venir » a-t-il fait savoir. Philippe Labonne, vice-président du groupe Bolloré a révélé que l’ouvrage,d’un coût de 596 milliards de Fcfa, offrira des solutions digitales et sera entièrement électrique, afin de respecter les normes environnementales.

SERGE AMANY